OMDH : Pour une observation qualitative

Pour ces élections législatives, l’Organisation marocaine des droits de l’Homme (OMDH) annonce qu’elle est prête.  «Nos préparations ont débuté depuis le mois de janvier 2007 avec l’organisation des séminaires et des ateliers sur les élections législatives. En fait, nous venons d’éditer le Guide d’observateur», explique Amina Bouayach, présidente de l’OMDH.
Les équipes de cette Organisation non gouvernementale ont déjà commencé à recueillir les premières informations sur cette période de pré campagne électorale.
«Notre démarche est basée sur une observation qualitative. C’est-à-dire, une analyse de la situation en optant pour deux zones différentes : l’urbain et le rural. Pour la première zone, nous avons choisi Ain Sebaâ et Hay Mohammadi. Pour la seconde, c’est à Romani et à Tifelt que nous avons envoyé nos observateurs», note Mme Bouayach.
«Depuis le 3 août, nos observateurs sont sur place pour collecter des informations. La sélection des observateurs a passé par plusieurs étapes. Au début, ils étaient 120 personnes, dont des membres de l’OMDH et des étudiants de troisième cycle en droit, qui ont suivi des sessions de formation par des experts en la matière», ajoute-t-elle.
Cette première phase de sélection a abouti  par le choix de 30 personnes qui sillonnent actuellement ces quatre circonscriptions électorales.
En s’impliquant dans le bon déroulement du prochain scrutin, cette organisation exprime son engagement à assainir la vie politique.
Rappelons que  l’OMDH, et lors de son sixième congrès, avait créé la surprise en élisant Amina Bouayach, en remplacement de Abdellah Oualladi.  L’OMDH a huit objectifs. En premier lieu, la diffusion et approfondissement de la prise de conscience des droits de l’Homme individuels et collectifs dans les domaines socioéconomiques, culturels, civils et politiques. Cette organisation œuvre aussi pour l’enseignement des droits de l’Homme. Elle contribue également à la protection effective de ces droits, notamment en cas de violation. Le quatrième objectif concerne la ratification de l’ensemble des conventions internationales relatives aux droits de l’Homme en plus de l’harmonisation du droit interne auxdites conventions. Il est aussi question du renforcement des garanties juridiques des droits de la personne tant civiles, politiques, socioéconomiques et culturelles.
L’OMDH vise également la consolidation de l’indépendance et de l’impartialité du pouvoir judiciaire. Il axe ainsi sa démarche sur le respect de la primauté du droit ainsi que la consolidation de la démocratie et de l’Etat de droit.
Et enfin, le dernier objectif visé est relatif au renforcement des liens de solidarité nationale et internationale dans le domaine des droits de l’Homme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *