ONU : Omar Hilale ridiculise le représentant du Venezuela

ONU : Omar Hilale ridiculise le représentant  du Venezuela

L’ambassadeur représentant permanent du Royaume du Maroc auprès des Nations Unies l’a remis à sa place

«Les enfants vénézuéliens cherchent leurs nourritures dans les poubelles». L’ambassadeur représentant permanent du Royaume du Maroc auprès des Nations Unies, Omar Hilale, s’est ainsi indigné de la situation qui prévaut dans ce pays d’Amérique latine alors que ses responsables veulent s’ériger en donneurs de leçons. Le diplomate marocain a voulu ainsi réagir à la tentative du représentant du Venezuela de mêler le dossier du Sahara marocain à un débat au siège de l’ONU sur le financement des Objectifs de développement durable (ODD). «Pays le plus riche d’Amérique du Sud, le Venezuela condamne sa population à la misère en raison de la captation de ses richesses par l’oligarchie dictatoriale chaviste», a déploré Omar Hilale.

L’ambassadeur du Royaume a rappelé que l’appel à l’assistance humanitaire des Nations Unies, lancé par le président Maduro (ndlr: L’actuel président du Venezuela) est une reconnaissance du fiasco de son régime et une preuve de la faillite de son gouvernement et surtout de sa diplomatie, ajoutant qu’au moment où son peuple ne trouve pas de médicaments pour se soigner, ni d’aliments pour se nourrir, ni de lait pour allaiter les bébés et que le gouvernement ferme les écoles pour économiser l’électricité, son ambassadeur à New York se permet de se balader dans ses deux jets privés aux Etats-Unis et aux Caraïbes. Alors que le Venezuela vit sous une dictature instaurée par Hugo Chavez remplacé depuis par Maduro, M.Hilale a, en outre, martelé qu’il ne peut y avoir de développement durable sans démocratie, sans respect des droits de l’Homme, sans Etat de droit, déplorant que la dictature et la famine déshonorent ce grand pays de l’Amérique latine et qu’aucun développement durable n’est possible sous la dictature chaviste actuelle. Tout en l’invitant à faire montre d’humilité et de modestie, l’ambassadeur Hilale a rappelé au diplomate vénézuélien qu’il n’a pas de leçons à donner au Maroc au moment où son régime affame son peuple et tire quotidiennement sur les manifestants pacifiques qui n’aspirent à rien d’autre qu’à la démocratie, la dignité, et la nourriture pour survivre.

Dans sa réponse, M.Hilale a ironisé en s’interrogeant si le représentant du Venezuela ne s’est pas trompé de réunion ou d’agenda en faisant allusion au Sahara marocain. Il lui a précisé que le Maroc n’a pas attendu l’adoption des ODD pour lancer un modèle de développement durable au Sahara avec une enveloppe budgétaire de 7 milliards de dollars, ajoutant que le taux d’investissement dans cette région lui assure un développement durable avec l’inclusivité et la participation de toutes les composantes de sa population.

L’ambassadeur Hilale a précisé qu’au Sahara marocain, les hommes, les femmes et les enfants mangent à leur faim et ne traversent pas les frontières pour s’approvisionner en denrées alimentaires, comme c’est le cas actuellement au Venezuela. Il faut dire ce pays vit depuis des mois une grave crise. Les manifestations de l’opposition sont quasi quotidiennes pour protester contre la crise économique et les atteintes aux libertés. Le gouvernement de Nicolas Maduro avait perdu la majorité au Parlement à l’issue des dernières élections au profit des forces de l’opposition. Pourtant, le régime chaviste déploie tous ses moyens pour paralyser l’opposition. Cette dernière a appelé à de nouvelles élections législatives anticipées ou carrément un référendum révocatoire, pour destituer Maduro.

Pour sa part, le peuple vénézuélien souffre énormément alors que tous les magasins sont presque vides en raison des pénuries. Le peuple de ce pays pourtant riche, fait la queue plusieurs dizaines d’heures en moyenne par semaine, le plus souvent en vain.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *