Opposition : «Pour défendre la démocratie»

Opposition :  «Pour défendre la démocratie»

L’événement qui a suivi l’ouverture officielle de la session parlementaire de l’automne vendredi dernier a été organisé par les partis de l’Istiqlal, de l’Union socialiste des forces populaires, de l’Union constitutionnelle et du Parti authenticité et modernité.

La rencontre a connu notamment la participation de Hamid Chabat, secrétaire général du parti de l’Istiqlal, Mustapha Bakkoury, secrétaire général du Parti authenticité et modernité, Driss Lachgar, premier secrétaire de l’USFP, et Mohamed Abied, secrétaire général de l’Union constitutionnelle.

Dans un communiqué diffusé à l’issue de leur réunion, les parlementaires des quatre formations politiques ont mis en garde contre ce qu’ils ont qualifié de dangers menaçant le projet démocratique national qui est le fruit de grands sacrifices du peuple marocain. «Ces dangers sont symbolisés par la présence d’un autre projet conservateur et rétrograde qui profite de la démocratie pour détruire cette même démocratie», ajoute la même source.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *