Présence remarquée de la femme à Laâyoune lors de la campagne électorale

La campagne électorale pour le scrutin du 12 juin se caractérise à Laâyoune par une forte participation des femmes qui sont activement engagées dans ce processus électoral. Les différentes réunions des sections des formations politiques et les contacts directs noués avec les électeurs dans le cadre de la campagne électorale montrent le grand intérêt qu’accordent les femmes à ces échéances, à la faveur des campagnes de sensibilisation encourageant la gente féminine à participer à la vie politique. Cet intérêt pour la chose politique témoigne en effet de la grande volonté des femmes dans les provinces du Sud de renforcer leur place dans le processus de développement et de contribuer par la même à l’édification d’une société démocratique dont la commune constitue la pierre angulaire.
Les sièges des partis politiques, où se tiennent depuis le lancement de la campagne électorale des réunions de communication avec les électeurs, se sont transformés en espaces d’échange au milieu desquels se manifeste la présence active de la femme, déterminée à faire valoir ses capacités et à convaincre et acquérir la confiance des électeurs. Cette présence forte de la femme se manifeste également à travers le nombre important des listes additionnelles (14 listes comprenant 56 candidates) déposées dans le cadre des candidatures aux élections, pour briguer les 4 sièges réservés aux femmes au conseil municipal de Laâyoune. Cette participation est également renforcée par la présence de 56 autres candidates sur les listes ordinaires pour disputer aux côtés des hommes les 39 sièges restants. Selon les propos de certains acteurs politiques locaux, cette forte présence féminine tant dans le cadre de la campagne que sur les listes électorales dans la ville de Laâyoune s’explique par leur engagement dans l’action sociale, un engagement qui les a aidées à développer leurs capacités dans la gestion et la mise en œuvre des projets de développement local. Cet engouement pour la chose électorale traduit également la volonté des femmes de participer à toutes les actions collectives de développement local et de renforcer leur place au sein de la société.
Les candidats en lice pour les élections communales au niveau de la circonscription de Laâyoune comptent énormément sur les voix des femmes qui représentent une partie importante du corps électoral. Selon des données fournies par la commission des élections, le nombre des inscrits sur les listes électorales à l’échelle de la circonscription de Laâyoune est 70.160 mille inscrits, dont 33.835 femmes. Le nombre des cartes d’électeurs retirées jusqu’à mardi a atteint 50.085 mille cartes dont 25.878 cartes de femmes, soit 36,88% du nombre total des personnes inscrites sur les listes électorales au niveau de la circonscription de Laâyoune, qui compte 161 bureaux de vote.
Les différents candidats aux élections communales à Laâyoune focalisent leurs discours sur des questions ayant trait à l’équipement des quartiers réalisés dans le cadre du programme de recasement des habitants des camps Al-Wahda, à l’amélioration des prestations sociales et leur rapprochement des citoyens, à la réfection et réaménagement de certaines places publiques, à la création d’une zone industrielle, à la construction d’une gare routière, au renforcement de l’éclairage public et la création d’espaces verts.
Les formations en lice œuvrent également pour sensibiliser les citoyens à l’importance de la participation au scrutin du 12 juin qui est une étape importante dans l’amélioration de la gestion des conseils communaux. Au niveau de la municipalité de Laâyoune, 614 candidats, représentant 29 listes, se disputent les sièges du conseil municipal, dont quatre seront élus sur la base des listes additionnelles.


Mohamed Ouahi
(MAP)

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *