Programme «100 villes, 100 jours» : Le RNI donne la parole aux habitants d’Agadir

Programme «100 villes, 100 jours» : Le RNI donne la parole aux habitants d’Agadir

Cette escale gadirie du programme «100 villes, 100 jours» a été marquée par la tenue de 40 ateliers animés en présence de 400 participants qui ont abordé 14 sujets liés aux préoccupations de la population locale.

Poursuivant son périple à travers toutes les régions du Royaume, le programme «100 villes, 100 jours» lancé par le Rassemblement national des indépendants (RNI) a fait escale dimanche à Agadir en présence de plus de 400 participants réunis à travers 40 ateliers.

Pour la douzième semaine consécutive, cette initiative pionnière part à la rencontre des citoyens où qu’ils soient pour permettre au RNI d’être tout le temps à l’écoute des habitants, de leurs besoins et de leurs attentes. Cette fois la parole a été donnée à la population d’Agadir pour s’exprimer librement sur des questions intimement liées à leur vie quotidienne, tout en les associant dans la formulation de recommandations relatives aux prestations publiques.

La rencontre d’Agadir s’est tenue en présence de plusieurs membres du bureau politique du RNI, dont Abdellah Ghazi, Abderhman Elyazidi, Chafiq Benkirane, et Brahim Hafidi le coordinateur provincial du RNI.

Dans son intervention par l’occasion, celui-ci a présenté «les grandes lignes de ce programme, qui constitue, selon lui, une sorte de consultation publique, qui a pour objectif d’écouter les doléances des citoyens  et les solutions proposées à travers les recommandations des participants, et qui feront l’objet d’une intention particulière de la part du bureau politique du RNI».

Ce dernier a également rappelé les dispositions du dernier discours de Sa Majesté le Roi, à travers lequel le Souverain avait appelé à accorder à Agadir et à la région du Souss-Massa la place qui lui échoit dans la dynamique économique du Royaume, et qui connaît aujourd’hui la réalisation du Plan d’accélération industrielle , et qui sera en mesure de créer  des milliers d’emplois.

En effet, cette escale gadirie du programme «100 villes, 100 jours» a été marquée par la tenue de 40 ateliers animés en présence de 400 participants qui ont abordé 14 sujets liés aux préoccupations de la population locale, et qui ont donné lieu à un débat riche et fructueux couronné par la détermination de trois priorités essentielles pour ces représentants des habitants d’Agadir , et qui sont la santé, l’emploi, et l’enseignement, ainsi qu’une série de recommandations élaborées suite à un diagnostic de la situation actuelle qui prévaut au niveau de ces trois secteurs.

Dans ce sens, les participants se sont arrêtés sur plusieurs problèmes qui nuisent  à la qualité des services et des prestations fournies aux citoyens dans le secteur de la santé notamment la domination du privé, le manque des compétences, la faiblesse des équipements au niveau du Centre hospitalier Hassan II, la corruption, l’échec du régime Ramed, ainsi que le mauvais accueil réservé aux citoyens.

Ces derniers recommandent de procéder à une requalification de ce secteur en lui accordant l’intérêt qu’il mérite, et ce à travers une bonne gouvernance, la lutte contre la corruption, tout en assurant le personnel médical nécessaire.

Pour ce qui est de l’emploi, les participants aux différents ateliers ont discuté plusieurs points dont souffre ce secteur, en l’occurrence le chômage, le manque des opportunités de travail, l’inadaptation des compétences avec les profils demandés sur le marché de travail, la faiblesse des revenus, l’absence de l’égalité des chances et de solutions alternatives pour les vendeurs-ambulants.

Alors que les différentes problématiques liées au secteur de l’enseignement ont été passées au crible lors de ces ateliers notamment les questions liées au manque de la qualité au niveau de l’école publique, et  la hausse des prix pratiqués par les établissements privés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *