Programme électoral : PED : Pour un véritable décollage économique

Programme électoral : PED : Pour un véritable décollage économique

Le Parti de l’environnement et du développement (PED) s’emploiera à réaliser un véritable décollage économique et à favoriser une justice sociale, basée sur la protection de l’environnement, qui a été érigée en priorité dans son programme électoral, a indiqué le secrétaire général du parti, Ahmed Alami.
Dans un entretien à la MAP, à l’occasion des élections législatives du 7 septembre prochain, M. Alami a insisté, dans ce cadre, sur le développement et la diversification de l’économie nationale afin de réaliser un rythme de croissance durable pouvant contribuer à réduire le taux du chômage et encourager les investissements.
Pour ce faire, il a mis l’accent sur la nécessité de simplifier les procédures administratives pour créer de nouveaux postes d’emploi et mettre à niveau tous les secteurs d’activité pour qu’ils puissent faire face à la concurrence étrangère acharnée.
Le programme du PED, a indiqué M. Alami, préconise également la promulgation de lois pour la protection des ressources naturelles, l’introduction de l’environnement dans toutes les équations économiques et sociales et les plans d’aménagement du territoire, ainsi que la limitation, le contrôle et la rationalisation de l’utilisation des produits chimiques. Facteur essentiel de développement économique et social durable, la protection de l’environnement passe également par l’utilisation des énergies renouvelables et propres, la protection des nappes phréatiques et la rationalisation de leur exploitation, et la recherche de mécanismes et moyens pour l’assainissement industriel et liquide dans le monde rural, a-t-il ajouté. Il s’agit aussi de l’encouragement de l’initiative privée, la promulgation d’un code fiscal qui tient compte du nombre de postes d’emploi créés, l’amélioration du système fiscal, la généralisation des microcrédits tout en procédant à la révision des taux d’intérêts bancaires. Concernant la question de l’emploi, M. Alami a précisé que la résolution de la problématique du chômage est tributaire de l’encouragement de l’investissement notamment dans les secteurs productifs tels que le tourisme (écologique), l’appui aux jeunes entrepreneurs en matière de création d’entreprises et la formation des diplômés en vue de les intégrer dans le marché de l’emploi. Le SG du PED a souligné, pour ce qui est du développement du secteur agricole, la nécessité de résoudre le problème du foncier dans le monde rural afin de faciliter l’octroi de prêts bancaires en particulier au profit des petits et moyens agriculteurs, d’encourager les investissements et l’agriculture biologique, promouvoir les produits agricoles du terroir et ce afin de faire face au phénomène de l’exode rural.
Pour promouvoir ce secteur clé de l’économie marocaine, le PED recommande également la révision des systèmes d’irrigation, l’adoption de nouvelles technologies pour rationaliser l’utilisation des eaux, la préservation du sol en recourant à des techniques adaptées en vue d’une productivité pérenne, la formation continue des vulgarisateurs agricoles et la création en milieu rural d’unités agro-industrielles.
Dans le domaine de la santé, M. Alami a indiqué que le programme de son parti plaide pour la généralisation de la couverture médicale tout en accordant une priorité à la médecine préventive, l’élaboration d’une carte de santé pour une répartition équitable des équipements médicaux, la promotion de l’offre de soins dans les zones enclavées.
Le parti prône également l’amélioration des soins dans les hôpitaux et les centres de santé, la prise en charge par l’Etat des personnes atteintes de maladies chroniques, le renforcement de la médecine scolaire et de la médecine du travail, ainsi que le contrôle de la qualité des prestations médicales.
S’agissant du secteur de l’éducation et de la formation, le PED focalise ses actions sur la nécessité de mettre à niveau l’enseignement pour qu’il puisse faire face aux défis majeurs à travers l’élaboration de programmes et méthodes scolaires qui répondent aux besoins du marché de l’emploi.
Il se propose également de lutter contre l’analphabétisme, d’adopter un programme national de soutien aux familles nécessiteuses, d’appuyer les programmes de formation continue pour accompagner les mutations au niveau mondial et d’aider les cadres moyens qualifiés à s’intégrer dans les différents secteurs vitaux. Créé le 27 avril 2002, le PED a pour objectif de contribuer à sensibiliser et à œuvrer à ramener le débat sur l’environnement à un niveau politique et social responsable, afin de définir avec les décideurs une stratégie globale qui intègre l’environnement dans toutes les composantes du développement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *