Résultats du scrutin : Les grands perdants des élections

Mohamed Boutaleb
Les électeurs de Taza n’ont pas voté en faveur de Mohamed Boutaleb, ministre de l’Energie et des Mines. Le candidat du Mouvement populaire (MP) a perdu face à Ahmed Krikach  (MP), AbdellahEl Bourkaddi (PI), Azzouz Harmak (UC) et M’Hamed  El Bzizi (FFD).

Mohamed Achaâri
Grande défaite du parti de la rose à Meknès- El Menzeh. Les deux grands représentants de l’USFP dans cette région sont rentrés bredouilles de la campagne électorale.
Mohamed Achaâri, ministre de la Culture n’a pas pu tirer son épingle du jeu électoral. 

Nouzha Chekrouni
L’Usfpéiste Nouzha Chekrouni ne représentera pas les habitants de Meknès- El Menzeh au Parlement.  La ministre déléguée chargée de la Communauté marocaine résidant à l’étranger n’a pas pu convaincre les citoyens, laissant les sièges de la circonscription à Bourhim Mohamed du PRE (parti du renouveau et de l’équité), Sqalli Adoui Driss du PJD et Lahgui Thami du PND-Al-Ahd.

Mohamed Sassi
À Rabat Océan, le Secrétaire général adjoint du PSU n’a pas pu décrocher son siège au Parlement. Mohamed Sassi  n’a pas pu tenir tête aux Pjidistes Mohamed Reda Benkhaldoun et Abdessamad Abouzahir, au candidat du MP Abdelkader Tattou et à l’Usfpéiste Latifa Jbabdi.

Ahmed Benjelloun
Circonscription de la mort, Rabat Océan l’a bel et bien été pour le patron du Parti de l’avant-garde démocratique socialiste (PADS).
Ahmed Bendjelloun n’est pas arrivé à convaincre les habitants de cette circonscription.

Driss Lachgar 
Les habitants de Rabat-Chellah n’ont pas voté en faveur de Driss Lachgar. Ce membre du bureau politique de l’USFP n’a pas pu se frayer un chemin vers l’hémicycle face à des candidats puissants. Il s’agit notamment de Omar El Bahraoui (MP), Abdellah Baha (PJD) et Faouzi Chaâbi (PPS).
 

Abdelkarim Benatiq
Rabat-Chellah n’a pas été de bon augure pour le patron du Parti travailliste (PT), Abdelkarim Benatiq. L’ex-ministre USFP y a perdu comme Driss Lachgar. Le meneur du parti de la main dans la main n’a pas séduit les électeurs.

Abderrahim Lahjouji
Le patron du parti des Forces citoyennes, soutenu par le PJD, ne représentera pas les habitants de Casa-Anfa au Parlement. Abderrahim Lahjouji a perdu face à Yasmina Baddou (PI), Wadia Ben Abdellah (RNI), Mohamed El Mostafa Ibrahim (USFP) et Abdelbari Ben Seddik (PRV).

Mohamed Khalidi
Cuisante défaite du patron du Parti de la renaissance et de la vertu (PRV) à Oujda. Mohamed Khalidi n’a pas pu s’assurer l’un des quatre sièges réservés pour la région Oujda-Angad. Un coup dur pour le parti.
Le PRV est une émanation du PJD et du mouvement de la renaissance et de la vertu.

Moulay Ismail Alaoui
Deuxième défaite pour Moulay Ismail Alaoui. Après 2002, la réussite n’a pas été au rendez-vous pour les législatives 2007. Le secrétaire général du PPS n’a pas obtenu la confiance des habitants de Taounate-Tissa. Ces derniers ont opté pour Abbou Mohamed (RNI), Drissi El Bouzaidi Abdellah (PND/ALAHD) et Essamli Mohamed (UC).

Abdelkébir Tabih
Me Abdelkébir Tabih a perdu son pari à Hay Mohammadi, en cédant face à Abdelaziz El Ammari du PJD.
L’avocat USFPiste n’aura pas de siège à l’hémicycle.

Nabil Benabdallah
Le ministre-candidat du Parti du progrès et du socialisme (PPS), Nabil Benabdallah a perdu dans la circonscription de Skhirate-Témara. Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement n’a pas pu décrocher son ticket d’entrée à l’hémicycle face à Chkili Brahim d’Al-Ahd, Essajide Rachid du PED et Rejdali Moh du PJD.

Omar Elyazghi
Défaite du fils de Mohamed Elyazghi, premier secrétaire de l’USFP, à Tanger-Assilah. La première sortie électorale d’Omar Elyazghi n’a pas réussi à s’imposer face à des candidats aguerris. Il s’agit de Boulif Mohamed Najib (PJD), Berouho Abdellatif (PJD), Zemmouri Mohamed (UC) et Arbain Abderrahmane (RNI).

Abdellah Azmani
Pas de chance pour Abdellah Azmani. Le président de l’Union marocaine pour la démocratie (UMD) n’a pas pu persuader les électeurs pour voter en sa faveur.
M. Azmani, ex-ministre était également membre fondateur de l’Union constitutionnelle (UC).

Abdellah Kadiri
Abdellah Kadiri n’a pas réuni les suffrages nécessaires à son élection à la Chambre des représentants. Le secrétaire général du Parti National Démocrate n’est pas arrivé à convaincre les habitants de la circonscription de Berrechid. Les trois sièges de cette circonscription ont été décrochés par Abdelhak Bouziane (USFP), El Mostafa Jabrane (PI) et Chafik Rachadi (RNI).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *