Rétro 2017- Reddition des comptes : Plusieurs ministres démis de leurs fonctions

Rétro 2017- Reddition des comptes : Plusieurs ministres démis de leurs fonctions

L’information a eu l’effet d’un véritable tremblement dans le milieu politique. Le Souverain a décidé de mettre fin aux fonctions de plusieurs responsables ministériels suite à un rapport de la Cour des comptes concernant le programme de développement de la ville d’Al Hoceima.

En effet, SM le Roi Mohammed VI a reçu, le 24 octobre 2017 au Palais royal à Rabat, le premier président de la Cour des comptes, en présence du chef de gouvernement, et des ministres de l’intérieur, et de l’économie et des finances. Au cours de cette audience, le premier président de la Cour a présenté devant Sa Majesté le Roi un rapport comportant les résultats et conclusions de la Cour sur le programme « Al Hoceima : Manarat Al Moutawassit».
Le rapport de la Cour des comptes a souligné que les investigations et enquêtes qu’elle a menées ont confirmé l’existence de plusieurs dysfonctionnements enregistrés sous le précédent gouvernement.
Le rapport a également révélé que plusieurs secteurs ministériels et établissements publics n’ont pas honoré leurs engagements dans la mise en œuvre des projets et que les explications qu’ils ont fournies ne justifient pas le retard qu’a connu l’exécution de ce programme de développement.
Le rapport a en outre démontré qu’il n’existait ni malversations ni détournements.
Concernant la gouvernance, et à titre d’illustration, la commission centrale de suivi, composée des responsables gouvernementaux concernés, ne s’est réunie qu’en février 2017, soit 16 mois après la signature de la convention, au moment où la commission locale de contrôle et de suivi, présidée par le gouverneur de la province d’alors, a démontré son incapacité à mobiliser et à encourager les différents partenaires, et à imprimer le dynamisme nécessaire pour le lancement des projets sur des bases solides.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *