novembre 23, 2017

 

RNI : une forte affluence des jeunes à l’ouverture de l’université d’automne de la région Marrakech-Safi

RNI : une forte affluence des jeunes à l’ouverture de l’université d’automne de la région Marrakech-Safi

La manifestation accueille 1.000 participants

L’université d’automne de la région Marrakech-Safi, organisée dimanche par la jeunesse du Rassemblement national des indépendants (RNI), connaît une grande mobilisation avec la participation de 1.000 militants. L’événement traite de la tolérance et des valeurs en présence de chercheurs de renom et des cadres du parti. La séance d’ouverture de l’université a été marquée par le discours de Lamia Boutaleb, membre du bureau politique,  qui a expliqué, que le thème de la rencontre axée sur «la tolérance entre les valeurs universelles et les différences culturelles», représente un défi pour tout le monde en raison de l’apparition de phénomènes étrangers à la société et de ses valeurs.

Elle a ajouté que ces réunions sont une occasion importante de rappeler les valeurs de la communauté et l’ouverture à tous malgré les différences et l’assimilation de toutes les composantes de la société. Pour sa part, Rachid Talbi Alami, également membre du bureau politique, a saisi l’occasion pour expliquer que la victoire samedi de  l’équipe nationale et sa qualification pour la Coupe du monde reflètent l’image civilisée ainsi que les valeurs marocaines de tolérance et de coopération entre tous afin d’obtenir le résultat tant attendu. Talbi Alami a mis en garde contre le déclin de ces valeurs dans la vie quotidienne qui se manifeste dans un certain nombre de domaines dans l’espace public. Il a noté que le manque de dialogue, d’écoute et de respect mutuel rend la tolérance absente dans les pratiques quotidiennes et nous rend plus exposés que jamais aux phénomènes de l’extrémisme.

Il a conclu en expliquant que l’absence d’un regard critique vis-à-vis de la gravité de cette réalité et la non préservation du patrimoine et des valeurs peuvent préfigurer une réalité pire et plus difficile à gérer. À son tour, la vice-présidente de l’Organisation des jeunes du RNI, Yasmine Lamghaouar, a déclaré à l’ouverture de l’Université d’automne que l’organisation de cet évènement vient dans un contexte marqué par une dynamique insufflée par la jeunesse du parti depuis sa création. Elle a ajouté que la jeunesse est consciente de la nécessité de fournir un espace de discussion et d’encadrement dans toutes les régions du Royaume. A noter que l’université connaît l’organisation de différents ateliers en rapport avec les valeurs de la tolérance et des différences culturelles.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *