Sahara : des projets pour Laâyoune

Sahara : des projets pour Laâyoune

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a donné, au lendemain de son arrivée au chef-lieu du Sahara marocain, le coup d’envoi à plusieurs projets à caractère social qui bénéficieront aux populations de Laâyoune et sa région.
Le Souverain a ainsi donné le coup d’envoi pour le lancement des activités de la station de dessalement de l’eau de mer à Laâyoune ayant coûté un investissement de 180 millions DH. Sur cette enveloppe budgétaire, 70 millions DH ont été réservés à la réalisation des canaux de distribution qui alimenteront les communes de Foum El Oued et El Marsa sur une longueur globale de 70 kilomètres.
Sa Majesté le Roi a également pris connaissance de l’état d’avancement de la totalité des projets d’alimentation en eau potable de Laâyoune, de Foum El Oued et de El Marsa. Projets qui ont nécessité des investissements colossaux de l’ordre de 380 millions DH. Ces projets seront d’ailleurs complétés par la réalisation d’un canal pour le transfert des eaux du barrage Sakia El Hamra et dont la cérémonie de signature de la convention de financement a été présidée par le Souverain
Laâyoune et le centre El Marsa bénéficieront aussi d’un réseau d’assainissement plus adéquat avec le lancement par Sa Majesté le Roi des travaux d’extension de ce réseau et qui sont à la charge de l’ONEP (Office national de l’eau potable). La première tranche de cet ambitieux projet, qui assurera d’ailleurs une optimale protection pour la nappe phréatique de Foum El Oued, nécessitera une enveloppe budgétaire de 140 millions DH
La deuxième tranche, elle, consistera à la réalisation, pour un budget de 150 millions DH, des ouvrages d’épuration devant bénéficier à une population de 253.000 âmes d’ici l’an 2020.
A Laâyoune, des explications ont été fournies au Souverain quant aux projets supervisés par l’APDS (Agence de développement des régions du Sud) au niveau de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra. Ces projets nécessiteront, concernant aussi bien la pêche maritime, la protection de l’environnement, le renforcement des infrastructures de base que le tourisme, sont d’un coût estimé à plus de 1,114 milliard DH.
L’alimentation en eau potable et surtout l’assainissement liquide figurent parmi les grands problèmes qui se posent aux populations de Laâyoune et sa région. Avec les projets initiés sous supervision royale, ce sont ces contrées du Royaume qui vont avoir un nouveau visage. Au bien-être de centaines de milliers de personnes, c’est aussi le secteur touristique qui bénéficiera de ces nouveaux projets.
La visite royale au chef-lieu du Sahara marocain, et les gigantesques projets de développement qui y sont initiés, sont la meilleure réplique à l’agitation des ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume.
Ces derniers comptaient sur émeutes et "intifada". Ce sont des dizaines de milliers de citoyens qui ont assailli tous les trajets du cortège royal pour un accueil des plus chaleureux au Souverain. Laâyoune vit aux rythmes d’une véritable fête. Boujdour s’y prépare et se prépare à accueillir Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui y lancera d’autres projets de développement avant de regagner Laâyoune pour prononcer un discours à la Nation, samedi prochain.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *