Saïd Hassbane : «Notre parti pourrait remporter 4 ou 5 sièges à Casablanca»

Saïd Hassbane : «Notre parti pourrait remporter 4 ou 5 sièges à Casablanca»

ALM : Comment se passe votre campagne électorale ?
Said Hassbane : Pour ne rien vous cachez, ma campagne électorale au niveau de la circonscription Mers Sultan-Al Fida se passe difficilement. La concurrence est très rude entre les différentes formations politiques. Comme vous le savez, cette circonscription à forte densité démographique compte le plus grand nombre de listes qui s’élèvent à 24 pour seulement 3 sièges. Par ailleurs, je tiens à souligner qu’il y a une déception chez les électeurs qui en ont assez d’entendre à chaque fois les mêmes slogans. On retrouve les mêmes priorités dans les programmes électoraux des différents partis dont l’emploi, l’éducation, la santé  pour ne citer que les plus importants. Les Marocains sont déçus par les promesses non tenues. On sent un certain pessimisme de leur part.

Quelles sont vos chances dans votre circonscription ?
Il est difficile de se prononcer sur ce sujet. Tout dépend des électeurs. Mon sort reste entre leurs mains. Cela dit, je reste optimiste. J’ai présenté un programme ambitieux touchant les secteurs économique, social et culturel. Ce programme a précisément été établi en fonction des besoins de la circonscription. Il est réaliste contrairement aux programmes électoraux, qui ont tendance à lancer des chiffres alors qu’ils savent d’avance qu’il serait impossible de parvenir aux objectifs escomptés à l’horizon 2012.
La circonscription de Mers Sultan-El Fida est enclavée et confrontée à d’importants problèmes dont la pollution, la circulation, le chômage, le manque d’espaces culturels et sportifs mais aussi  les problèmes d’assainissement. J’ai été surpris de  voir qu’en plein cœur de Casablanca, il y a certains endroits où il n’y a ni eau ni électricité. Mon programme place ces problèmes en priorité.

Pourquoi avoir choisi le Mouvement populaire ?
Je tiens à vous rappeler qu’avant d’intégrer le Mouvement populaire, je faisais partie de l’Union constitutionnelle que j’avais intégrée en 1988 alors que je faisais mes premiers pas dans la politique. J’ai choisi le Mouvement populaire pour la simple et bonne raison que c’est le parti qui correspond le plus à mes objectifs. Le MP appartient au centre libéral et qui croit en les valeurs de liberté, de l’économie de marché et de solidarité . Je ne dis pas pour autant qu’il est le meilleur mais c’est un parti prometteur, qui essaye d’établir un juste équilibre et qui me convient au niveau structurel.

Selon vos pronostics, combien de sièges pourrait remporter votre parti à Casablanca ?
Pour être franc avec vous, je pense que mon parti pourrait remporter 4 ou 5 sièges. Quels que soient les résultats annoncés, je souhaite que les 31 députés se regroupent pour former une équipe de parlementaires casablancais afin d’être en mesure de  résoudre ensemble les grands problèmes que connaît la ville.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *