Sajid recrute pour l’UC: Après Casa et Khouribga, il a mis le cap sur Chichaoua

Sajid recrute pour l’UC: Après Casa et Khouribga, il a mis le cap sur Chichaoua

Dans ce sens, l’UC annonce l’arrivée de ses rangs de plusieurs élus dans la région de Chichaoua, notamment des conseillers communaux, des vice-présidents de communes ainsi que des membres de Chambres professionnelles. Parmi les nouvelles recrues de l’UC dans la région, un responsable de l’Union socialiste des forces populaires (USFP).

Ces recrutements sont effectués clairement en perspective des prochaines échéances électorales prévues en septembre prochain. Il semble ainsi que Mohamed Sajid voit grand pour son parti au cours du prochain scrutin. C’est dans ce cadre qu’intervient son dernier déplacement dans la région de Chichaoua à la tête d’une délégation composée de plusieurs membres du bureau politique et parlementaires de l’UC.

Selon les responsables de ce parti d’opposition parlementaire, «les nouvelles recrues ont préféré rallier l’Union constitutionnelle car convaincus de la nouvelle dynamique lancée avec l’arrivée de la nouvelle direction». En tout cas, le nouveau secrétaire général a réussi jusqu’ici à convaincre du monde. Au début de ce mois, le parti avait annoncé le ralliement de cinq présidents de communes à Khouribga après un déplacement de Sajid dans la région.

Toutes les nouvelles recrues appartenaient au Mouvement populaire (majorité parlementaire). D’autres élus et des notables dans la région de Khouribga ont également fait le choix de rejoindre le parti du cheval. Auparavant, ce dernier avait annoncé le retour de l’ancien parlementaire Zakaria Semlali, fils de Abdelatif Semlali, l’un des fondateurs du parti.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *