juillet 27, 2017

Syndicats : Le bras de fer se poursuit à l’UGTM

Syndicats : Le bras de fer se poursuit à l’UGTM

Les partisans de Hamid Chabat, l’actuel secrétaire général du parti de l’Istiqlal (PI), ont refusé de libérer les locaux de l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) relais syndical du parti.

La Justice avait pourtant donné raison à Enaâm Myara, devenu secrétaire général de l’UGTM il y a quelques mois. Le siège du syndicat est toujours occupé par les partisans de Hamid Chabat et Mohamed Kafi Cherrat, l’ancien secrétaire général de la centrale syndicale. Le bras de fer entre les deux camps se poursuit donc toujours. Il faut dire que les divergences au sein du PI ont fini par rattraper l’UGTM. En effet, Chabat a perdu le soutien de la majorité des instances istiqlaliennes.

Plusieurs figures du parti s’opposent ouvertement au maintien de l’actuel secrétaire général dans son poste. Ceci arrive à un moment où les différents courants n’arrivent toujours pas à trouver un consensus avant le prochain congrès du PI qui avait été d’ailleurs reporté à plusieurs reprises.

En plus de Hamid Chabat qui ne cache pas son ambition de briguer un deuxième mandat à la tête du parti, Nizar Baraka, petit-fils du fondateur du PI, fait figure de favori.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *