Talbi Alami plébiscité au perchoir

Talbi Alami plébiscité  au perchoir

Rachid Talbi Alami nouveau président de la Chambre des représentants. Son élection dans quelques semaines ne sera donc que pure formalité puisque les chefs des partis de la majorité ont non seulement officialisé la candidature de l’ancien ministre et président du groupe parlementaire du RNI (Rassemblement national des indépendants) mais ils lui ont également assuré leur soutien.

Les sorties répétées dans la presse ces derniers jours de l’ex-président du RNI, Mustapha Mansouri, avaient fini par installer des doutes sur le consensus au sein de la majorité autour d’une candidature unique pour la présidence de la première Chambre parlementaire.

Certaines rumeurs disaient même que l’actuel président de la première Chambre, l’Istiqlalien Karim Ghellab, serait maintenu dans son poste. La majorité a voulu donc balayer tous les doutes et rumeurs. Dans ce sens, la présidence de la coalition de la majorité gouvernementale a tenu, vendredi dernier, une réunion ordinaire au cours de laquelle la présidence de la coalition de la majorité a réaffirmé son soutien à la candidature de Rachid Talbi Alami, au nom de la majorité lors de l’élection du président de la Chambre des représentants au cours de la prochaine session du printemps.

Par ailleurs, il a été procédé au cours de la même réunion à la présentation du projet d’amendement de la charte de la majorité. Ledit projet après introduction des amendements ayant fait l’objet de débats, sera soumis  à approbation lors de la prochaine rencontre, indique un communiqué de la présidence de la coalition de la majorité gouvernementale.

S’agissant du projet de définition des priorités du programme gouvernemental élaboré par la commission chargée par la présidence de la coalition, il a été convenu de l’approuver lors de la prochaine réunion. Pour rappel, la majorité a décidé de revoir sa charte et ses priorités suite à l’entrée du RNI au gouvernement en succession au parti de l’Istiqlal dont les ministres avaient démissionné de leurs fonctions sur décision de leur parti.

De récentes fuites dans la presse ont divulgué des détails sur les prochaines orientations gouvernementales, notamment dans le domaine de l’emploi et la couverture sociale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *