Un congrès extraordinaire au MP ?

Un congrès extraordinaire au MP ?

Said Oulbacha, ancien secrétaire d’Etat chargé de la formation professionnelle, a créé la surprise en annonçant l’organisation d’un congrès national extraordinaire pour le Mouvement Populaire.

Simple surenchère ou menace sérieuse pour la direction actuelle? En tout cas, le courant contestataire au sein du parti de l’épi semble être décidé à aller jusqu’au bout dans cette entreprise. Oulbacha a déclaré que le congrès extraordinaire aura lieu le dimanche 25 octobre prochain au palais des congrès à Skhirat. Contacté par ALM, Mohaned Leanser, le secrétaire général du MP, est resté injoignable.

De son côté, Lahcen Haddad, membre du bureau politique, a fait savoir qu’une réaction officielle de la part du parti sera prise au moment venu. «Nous allons nous réunir avec le secrétaire général ce soir (mercredi, ndlr) sur ce sujet.

Une réaction sera prise par la suite», déclare le ministre du tourisme. Oulbacha a adressé un appel aux ministres, parlementaires et membres du bureau politique du parti afin de participer au congrès extraordinaire.

A noter enfin que la direction actuelle du MP avait affirmé que Said Oulbacha ne faisait plus partie des instances du parti depuis un bon bout de temps. D’autres parlementaires harakis avaient été expulsés des rangs du parti de l’épi. Difficile toutefois de mesurer l’ampleur de la contestation au sein de ce parti de la majorité ni de savoir avec exactitude le nombre des personnes qui ont rejoint le courant qui se fait appeler au sein du parti, réformiste. Ce dernier conteste les décisions du secrétaire général du MP. Les critiques concernent aussi le coordinateur général du parti, l’ancien ministre Mohamed Ouzzine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *