150 spécialistes mobilisés contre le diabète

Une convention de partenariat a été signée, dimanche 4 mars  à Laâyoune, portant sur la réalisation d’un programme local pour surveiller, prévenir et combattre le diabète.
Cette convention a été signée au terme du 30ème congrès de la Société marocaine d’endocrinologie, diabétique et nutrition (SMEDIAN), organisé par la wilaya de Laâyoune-Boujdour-Sakia-El Hamra, le Conseil de la région, l’Ordre des médecins, la SMEDIAN, la délégation provinciale de la santé et l’Association provinciale des oeuvres sociales. L’objectif de cette convention est, selon Abdelmjid Chraïbi président  de la SMEDIAN, d’élaborer un programme judicieux pour surveiller minutieusement, prévenir et lutter efficacement contre le diabète, cette maladie dont le taux de morbidité au Maroc est de l’ordre de 6,6% chez les personnes âgées de plus de 20 ans,
Cette convention se propose également de consolider les mesures et les capacités locales de lutte contre le diabète et accompagner les actions visant à aider les personnes atteintes de cette maladie. Elle prévoit, en outre, tout un programme de formation continue des médecins dans la région sur les dernières avancées thérapeutiques en diabétologie, ainsi que l’organisation de campagnes de dépistage et de sensibilisation.
La ville de Laâyoune, rappelle-t-on, a abrité le week-end dernier, les travaux du 30ème congrès national de la SMEDIAN auxquels ont pris part plus de 150 spécialistes venus des différentes régions du Royaume. Ces spécialistes ont passé en revue les dernières avancées en diabétologie.
Dans une déclaration à ALM, le président de la SMEDIAN, Abdelmjid Chraïbi, a expliqué que le choix de la ville de Laâyoune «n’est pas le fruit du hasard, mais une sage décision pour rencontrer les médecins de la région et de promouvoir la formation médicale continue». «Ces assises, poursuit-il, constituent également une occasion propice pour discuter d’un projet de partenariat entre les parties concernées pour une meilleure prise en charge des diabétiques de la région de Laâyoune et des villes avoisinantes». M. Chraïbi a fait également observer que le diabète, qui peut entraîner des complications graves chez les personnes atteintes, est en expansion constante, notamment dans les pays en développement où il engendre des retombées négatives sur leur économie.
Il  a indiqué que la SMEDIAN est disposée à soutenir et à accompagner toutes les actions locales visant à aider les personnes diabétiques à acquérir les connaissances nécessaires pour prendre en charge leur maladie.
Abdelmjid Chraïbi n’a pas manqué de préciser que la lutte contre cette maladie doit jouir d’un intérêt particulier dans la politique sanitaire nationale et insisté sur la nécessité de renforcer la sensibilisation au problème du diabète, à  ses complications et aux moyens de le prévenir. Selon ses responsables, la SMEDIAN, qui compte actuellement plus de cent cinquante membres, organisera en d’avril 2008 le cinquième  congrès maghrébin du diabète et de la nutrition.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *