23 personnes à Dakhla en ont bénéficié

23 personnes à Dakhla en ont bénéficié

Vingt-trois personnes de la région d’Oued Eddahab-Lagouira ont bénéficié en 2012 de mesures portant sur leur intégration sociale en application  des recommandations de l’Instance équité et réconciliation relatives aux domaines de la réparation des préjudices sur le plan individuel.
Lors de la session ordinaire de la Commission régionale des droits de l’Homme de Dakhla-Aousserd (CRDH) tenue récemment à Dakhla, Mohamed Lamine Semlali, le président de cette commission, a présenté le rapport détaillé sur les activités de la CRDH de Dakhla-Aousserd pendant l’année 2012. Selon lui, 13 victimes des violations passées de cette région ont bénéficié de la couverture médicale. Et pour faire intégrer ces victimes dans le tissu social, sept personnes ont bénéficié d’agréments de taxi tandis que trois autres ont été employées dans différents secteurs.
Ces insertions rentrent dans le cadre de l’application des recommandations de l’Instance équité et réconciliation qui a chargé le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) à travers ses commissions régionales d’appliquer ces recommandations et qui assurent, au niveau de la région, le suivi des questions de la réparation des préjudices sur le plan individuel, de la couverture médicale et de l’insertion sociale.
Selon M. Semlali, les trois commissions thématiques ont présenté le bilan de leurs travaux ainsi que leurs plans, et qui s’attellent à réaliser les programmes du CNDH et ses projets relatifs à la promotion des droits de l’Homme, en collaboration avec tous les acteurs concernés au niveau de la région. Et d’ajouter que la commission assure, conformément aux dispositions de l’article 28 du dahir portant création du CNDH, le suivi et le contrôle de la situation des droits de l’Homme dans la région et reçoit les plaintes relatives aux allégations de violations dans la région.
Cette commission a reçu, depuis son ouverture et tout au long de l’année dernière, un nombre relativement important de plaintes et de doléances concernant plusieurs questions et problèmes. Cette commission régionale est composée de plusieurs commissions thématiques chargées de la protection, de la promotion des droits de l’Homme et l’enrichissement de la pensée et du dialogue en matière de démocratie et des droits de l’Homme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *