Abdessadek El Alem : «Ouarzazate souffre d’un manque d’animation»

ALM: Quelles sont les objectifs et les nouveautés du la 3ème édition du festival d’Ahwach?
Abdessadek El Alem : Notre objectif prioritaire est la contribution à la préservation du patrimoine en général et en faire un levier du développement durable. Cette session essaie d’être fidèle aux orientations générales du festival est un art ancestral riche et authentique qui est une composante essentielle de notre identité nationale. Le programme sera axé essentiellement sur une gamme de spectacles artistiques vivants susceptibles d’attirer le grand public. Au menu, une vingtaine des troupes d’Ahwach et d’arts populaires les plus connues au niveau national. Des stars de la chanson amazighe ont aussi été invitées avec notamment Raissa Tabaamrante, et le groupe Amarg Fusion qui monte en force avec son style associant authenticité et modernité. Bref c’est un festival qui répondra aux goûts des uns et des autres. La nouveauté aussi cette année, c’est l’inauguration officielle de cette édition, un grand carnaval se défilera tout au long du boulevard Mohammed V et de la zone hôtelière de la ville, carnaval mettant en valeur toute la richesse et la diversité (patrimoine, tourisme et cinéma) caractérisant la province de Ouarzazate.
 
Ce festival a, donc, son importance dans la préservation de l’art d’Ahwach ?
Créer un festival annuel dédié à Ahwach offre non seulement au public national et étranger des spectacles grandioses et authentiques mais aussi et surtout un espace d’échanges, et l’occasion d’organiser des conférences et des débats autour du thème de la valorisation du patrimoine, sans oublier au passage que ce genre d’initiatives génère une activité et des revenus pour les artistes populaires qui méritent tout le soutien.

Croyez-vous qu’un festival comme le vôtre puisse apporter un soutien ambitieux au Maroc de drainer dix millions de touristes étrangers d’ici 2010 ?
La composante animation et événementielle est une composante essentielle pour le développement touristique surtout quand il s’agit de valorisation du patrimoine qui améliore la position concurrentielle du produit touristique national. A titre d’exemple, au niveau local, le diagnostic participatif qui a été réalisé a montré que la destination souffre d’un manque d’animation. A partir de ce constat un programme a été mis en place sous la houlette du gouverneur et avec la participation de l’ensemble des opérateurs locaux pour consolider et diversifier le volet de l’animation touristique.

Quelles sont les composantes de ce programme ?
Ce programme comprend deux composantes essentielles, à savoir d’abord, «Ouarzazate ville des Musées». autrement dit, pour la valorisation des potentialités aussi riches que variées que recèle la province, un programme ambitieux de réalisation de Musées est en cours de réalisation. On a commencé par Le Musée du cinéma qui est déjà opérationnel depuis Septembre 2007. Il est dédié à la mémoire de l’industrie cinématographique. 4 autres Musées sont aussi en cours de réalisation, il s’agit du Musée de la biodiversité, du musée des tapis, du musée du palmier, et du Musée des Dinosaures.  D’autres Musées suivront après le bouclage de leur montage financier. Le 2ème Axe est le programme baptisé «Printemps de Ouarzazate «qui est une série d’événements à caractère touristiques et culturels dont l’objectif est de positionner Ouarzazate et sa région et la promouvoir en tant que destination d’événementiels.  Notre objectif est que le Printemps dure à Ouarzazate de Mars jusqu’à Août !!! Avec un ensemble d’événements : Festival AHWACH , fête des roses de KELAAT MGOUNA,  Foire commerciale de Ouarzazate, Foire d’artisanat à Tinghir , semaine touristique et culturelle de Ouarzazate, Jeux de la ville, week End des arts culinaires, Moussem des tapis de Taznakhte etc.

Et pour ce qui est des perspectives?
Après l’organisation de la 3ème édition du Festival AHWACH notre stratégie prévoit 3 axes prioritaires . d’une part, il s’agit de l’appropriation du Festival par l’ensemble des composantes de la société Ouarzazie. Aussi, l’institutionnalisation, à travers la création d’une structure permanente d’organisation, de promotion et de financement de l’ensemble des festivals de la province de Ouarzazate «Ouarzazate festivals».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *