Afourer : le patrimoine culturel local au service du développement

Afourer : le patrimoine culturel local au service du développement

«Plus de 6.000 personnes ont assisté à la première édition du Festival d’Afourer pour la culture et le patrimoine local du 27 au 30 avril 2010 et qui a eu pour thème «Le patrimoine local un levier du développement régional». Ce festival est le fruit d’efforts considérables déployés par la commune rurale d’Afourer, les autorités locales et un grand nombre d’Associations de développement d’Afourer», a déclaré Mustapha Reddad, président de la commune rurale d’Afourer. Pour les habitants d’Afourer, le festival est un levier pour le développement socio-économique et culturel de la région qui est connu pour sa culture amazighe. Cette contrée attire un grand nombre de visiteurs et de touristes. Le Festival d’Afourer a été une occasion pour les différentes associations surtout féminines d’exposer leurs produits artisanaux comme la poterie, les caftans, les tapis… «Afourer a grand besoin de ce genre de festival qui instaure un climat de solidarité entre les différents acteurs de la société civile. On a un patrimoine culturel, folklorique et historique à protéger dans la région. C’est une initiative louable. Nous souhaitons que les prochains festivals seront meilleurs que l’actuel», a souligné Zahra, membre d’une Association féminine d’Afourer. Lors de ce premier Festival d’Afourer, les citoyens ont assisté à différentes compétitions sportives, à des journées d’étude portant sur le rôle de la femme dans le développement local, le rôle des associations dans le développement local de la commune rurale d’Afourer, etc. Le patrimoine culturel et folklorique a réussi à donner une image valorisante de cette région, située au pied des chaînes du Moyen-Atlas, et qui recèle de potentialités touristiques non négligeables sur le plan national.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *