Agadir : démarrage des services de transport assurés par «Alsa»

Agadir : démarrage des services de transport assurés par «Alsa»

La gestion du transport urbain à Agadir est désormais assurée par la société «Alsa». En effet, la société délégataire du transport en commun d’Agadir a démarré ses services le 1er septembre après une présentation du parc de démarrage de bus, mardi 31 août, aux élus et autorités locales au niveau de la ville. Ont pris part à cette présentation le wali de la région du Souss-Massa-Drâa, Mohamed Boussaid, le maire de la ville d’Agadir, Tarik Kebbaj, ainsi que les élus et représentants de la région.
Le service va, ainsi, commencer avec 46 bus au cours de ce mois de Ramadan pour passer à 80 bus d’ici le 31 septembre. Cependant, le parc existant sera développé de 76 véhicules complémentaires pour atteindre le nombre de 156 autobus, comme il a été conclu dans le contrat de gestion déléguée. L’investissement de cette première étape est de l’ordre de 202 millions DH. La société «Alsa» devrait ainsi atteindre un investissement total de 532 millions de dirhams à la fin du contrat en 2025. Par ailleurs, «Alsa» envisage de transporter 48 millions de passagers à partir de 2012. De même, la société «Alsa» reprend le personnel de la Régie autonome du transport d’Agadir (RATAG) pour créer ainsi 450 emplois directs au niveau de la région. «Tenir nos engagements étaient pour nous une priorité pour offrir à la population d’Agadir une circulation optimale et un service de transport urbain à la hauteur de leurs attentes», a souligné Alberto Perez, directeur général d’Alsa au Maroc. Signalons, dans ce cadre, que le personnel de la RATAG a suivi, depuis le mois de mai, un plan de formation pour le préparer au nouveau service de transport public. 225 personnes supplémentaires seront recrutés pour ainsi couvrir les besoins de fonctionnement du service de ladite société. Le service d’Alsa va ainsi démarrer avec un réseau de 15 lignes. Notons que l’objectif de ce lancement pendant la période de Ramadan est d’abord de répondre aux besoins accrus en transport durant cette période mais aussi de calibrer le réseau. Ce lancement permettra de vérifier si le service proposé répond aux attentes des usagers et d’apporter les corrections nécessaires pour ainsi mettre en plus un service prêt pour la rentrée universitaire en fin septembre. Le choix judicieux de cette date pour le lancement des services de transport mettra fin aux problèmes du transport qui s’annonçaient avec la rentrée universitaire.
Par ailleurs, le transport sera assuré par des bus de la marque «scania» fabriqués au Maroc. Le système électronique des bus permettra aux usagers de payer directement leurs tickets et de bénéficier de la possibilité d’opter pour des cartes magnétiques prépayées pour avoir accès au bus. La ville vient ainsi de régler l’un des problèmes qui a constitué pour longtemps un handicap pour Agadir. Les lignes lancées dans cette première phase vont relier le centre-ville à ses périphéries : Inezgane, Ait Melloul, l’aéroport et autres. La deuxième phase devrait combler les besoins en transport en créant des lignes périurbaines. Signalons que la société «Alsa» a assuré le transport urbain et périurbain au niveau de Marrakech depuis l’année 1999 avec un parc de 171 véhicules.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *