Agadir : La FIFEL s’active

Agadir : La FIFEL s’active

A l’ordre du jour de la réunion du bureau de l’assemblée générale de la Fédération interprofessionnelle marocaine de production et d’exportation des fruits et légumes, des points fondamentaux pour la fédération. C’est en fin de semaine, à Agadir, que les membres de la Fédération interprofessionnelle marocaine de production et d’exportation des fruits et légumes se sont réunis lors de la réunion du bureau de l’assemblée générale pour prendre des décisions propres au bon déroulement et à la gestion de ce nouveau regroupement. Parmi les points inscrits à l’ordre du jour, figuraient en premier ordre l’application des recommandations de l’assemblée générale organisée le 25 juin dernier, la mise en place d’un programme de travail 2011-2012 ainsi que la constitution des commissions de travail et la question des ressources de la fédération. Ceci étant, les membres de la FIFEL ont, ainsi, désigné lors de cette réunion Taqui-Edine Cherradi, vice-président chargé des conventions avec les organismes financiers au sein de la FIFEL, comme responsable de la préparation du plan d’action d’ici la prochaine réunion, et ce, en interaction avec les autres membres et selon les dossiers prioritaires. Un autre point cardinal a longuement été débattu lors de cette réunion. Il s’agit de la constitution des commissions de travail. Notons que la première proposition présentée a porté sur la mise en place de quatre comités portant sur l’eau, la structuration et l’événementiel, la gestion et le suivi des contrats ainsi que le développement des ressources financières. Une piste de réflexion qui a été abandonnée pour laisser place à la constitution des commissions à partir des dossiers prioritaires pour ce secteur clef et dont on note entre autres la commercialisation et l’export, les impôts, le contrat–programme ainsi que le marché local. Les ressources financières ont également longuement été examinées lors de cette réunion. Dans ce cadre, les membres du bureau ont désigné le trésorier et son adjoint pour définir les outils de financement ainsi que le pourcentage des cotisations. Le projet de loi 38.10 portant sur l’interprofession a également été au cœur du débat. Il est à noter que les fondateurs de la FIFEL se sont réunis dans la ville d’Agadir le 25 juin en assemblée générale constitutive. Une assemblée générale à partir de laquelle Lahoucine Adardour a été désigné comme président. Soulignons que cette fédération devrait entre autres œuvrer à la promotion des productions de la filière aux niveaux national et international ainsi que d’étudier les principales questions d’ordre économique, commercial, financier et fiscal concernant les pépinières, le conditionnement, l’exportation, la commercialisation et la transformation des fruits et légumes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *