Agadir : La lutte contre la désertification s’organise

Agadir : La lutte contre la désertification s’organise

C’est en collaboration avec la GTZ (Coopération allemande) que la direction régionale des eaux et forêts du Sud-Ouest (DREF-SO) a célébré la journée mondiale de lutte contre la désertification. Une initiative qui prend forme dans le cadre du projet de Protection de la nature et lutte contre la désertification (PRONALCD). Initiée sous le thème  «Vers un engagement partagé des communes dans la lutte contre la désertification», cette initiative a été l’occasion de mettre l’accent sur plusieurs volets relatifs à la lutte contre la désertification. Et c’est dans ce cadre que la direction régionale des eaux et forêts a mis en place plusieurs activités données au niveau de la région et au sein des communes rurales des différentes provinces de Taroudant, Chtouka-Aït Baha et Tiznit ainsi que la préfecture d’Inezgane-Aït Melloul. Ainsi, deux séminaires-ateliers ont été donnés à cette occasion. L’objectif étant de présenter, valider et renseigner les indicateurs de suivi de la lutte contre la désertification spécifique à la région de Souss-Massa-Drâa. Une initiative qui a connu la participation de tous les secteurs impliqués dans cette lutte. Allant dans le même sens un autre séminaire a été donné à l’occasion pour étudier et valider un projet de protection et de valorisation des ressources du site biologique et écologique de Tamri-Cap Ghir. Un projet qui se fera en partenariat avec plusieurs institutions (la commune rurale de Tamri, ASVTS….). Un projet ambitieux qui vise entre autres la promotion et la valorisation des potentialités locales via l’écotourisme mais également par le biais de la promotion de l’éducation relative à l’environnement et la gestion des déchets solides au centre de Tamri.  Il’est à noter qu’un programme riche a été mis en place dans ce sens. En effet, d’autres activités ont été initiées au niveau local. Dans ce cadre plusieurs ateliers de sensibilisation et de formation ont été donnés pour informer sur les différentes manières de lutte contre la désertification. Des efforts qui se concrétisent également avec le lancement d’un projet d’amélioration sylvo-postorale et la signature de conventions de financement de microprojets entre l’ambassade d’Allemagne et quelques Association de développement local (ADL).
Des projets et initiatives de grande importance pour la population locale et les différents organes impliqués notamment pour les coopératives partenaires du projet mais également pour les ADL. Signalant également l’attention accordée à l’une des richesses de la région. Il s’agit en effet de l’arbre de l’arganier. Dans ce sens, des ateliers de sensibilisation  ont été données dans ce cadre. Par ce programme riche et varié, les deux partenaires initiateurs de ce programme, à savoir la  DREF-SO et la GTZ ambitionnent de mettre l’accent sur l’imminence de collaboration de tous les secteurs dans cette lutte. Notant l’urgence d’infléchir le processus de désertification qui reste l’un des problèmes environnementaux de cette ère. Notant que selon les rapports de l’ONU, un tiers de la population de la planète, soit environ deux milliards de personnes, sont des victimes potentielles des effets de la désertification

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *