Agadir : La «nouvelle» corniche sera prête en 2009

L’aménagement de la corniche d’Agadir constitue sans aucun doute l’un des grands projets structurants pour la destination. Tant attendu, l’achèvement des travaux se fait attendre et par les tour-opérateurs et par les Gadiris. On peut le constater, les travaux sont en phase avancée et vont à bon train, rapidement et efficacement. La commune urbaine d’Agadir qui se charge du projet relance la cadence et travaille d’arrache-pied pour venir à bout de l’un des projets les plus structurants pour la destination. L’achèvement des travaux est prévu pour fin 2008, enfin une bonne nouvelle et une date limite qui confirme la bonne marche des travaux de réaménagement et d’extension. Le coût global de ces deux tranches du projet s’élèvera donc à  240 MDH. Une somme qui permettra à la destination de disposer de l’une des plus belles corniches du monde mais également de répondre aux standards internationaux en matière d’infrastructures touristiques. Pour les touristes ou pour les habitants locaux, l’aménagement de cette corniche sera sans aucun doute un pôle d’attraction pour les ballades pédestres et pour la pratique de tous sports. Un réaménagement qui apporte son lot à la destination. Par ailleurs, la conception de la corniche est des plus belles comme elle a été présentée dernièrement aux tour-opérateurs et professionnels du secteur du tourisme lors d’une rencontre donnée à l’occasion pour informer de l’avancement des travaux de la corniche. Passages piétons, des espaces verts, lampadaires sanitaires. La corniche d’Agadir disposera des atouts d’une corniche à l’échelle de sa destination. Les grands travaux en phase de finalisation, le revêtement du sol se fera pour bientôt dans une couleur ocre et avec marbre sur les bords. Les plantations d’arbres viendront apporter un brin de verdure à la beauté du bleu océanique de la mer.
Si cette rencontre a constitué une première au niveau de la communication directe regroupant les T.O, les professionnels et les médias avec la commune urbaine d’Agadir. Une initiative certes qui vient confirmer l’existence d’un besoin latent de communication et de collaboration liant les différents parties impliquées dans ce projet.
Certes, le projet est de grande importance pour la destination. Encore faut-il favoriser une bonne communication dans tous les sens du terme : mailing, rencontre et tables rondes avec les professionnels pour débattre des différents handicaps mais également pour apporter réponses aux diverses questions posées quant au timing des travaux, échéances d’achèvement mais également aux dispositions nécessaires qui doivent être prises entre-temps pour un service qualité dans les règles de l’art.  Il ne faut pas oublier que la destination  a droit de garder ses acquis tout en avançant à bons pas dans ses différents chantiers ouverts.
Une bonne communication nécessitera sans aucun doute la collaboration et un travail en synergie entre la commune urbaine et les différents opérateurs. Une opération directe qui doit se faire dans un seul objectif trouver des solutions adéquates pour les uns et les autres (transats, parasols et concessions)  et avec un esprit d’équipe et de collaboration mais surtout de bonne écoute. Notant qu’une campagne de communication via Internet sur le programme des travaux de la corniche est des plus importantes.
Les professionnels le signalent et les surfeurs sur le net sont avides d’informations sur l’achèvement des travaux. En touristes potentiels, ils doivent avoir une information fiable et d’être sollicités dans leurs choix de la destination d’Agadir.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *