Agadir : L’activité touristique augmente de 6%

Agadir : L’activité touristique augmente de 6%

Nette évolution. L’activité touristique pendant les sept premiers mois de l’année 2007 à Agadir a enregistré une bonne augmentation. Selon un communiqué du Conseil régional du tourisme (CRT), cette évolution est qualifiée de très importante et de satisfaisante par rapport à la même période de l’année précédente. En effet, l’analyse du cumul de cette saison estime l’augmentation à 6%, soit plus de 434.878 nuitées. Ainsi, dans la croissance de 10% des arrivées (78.366) et de 8,18 % des nuitées, relevée au niveau national, Agadir occupe une bonne place. La majorité des hôtels classés ont donc affiché complet pour la saison estivale.
C’est un constat, la ville d’Agadir et sa région sont devenues un chantier de projets touristiques qui leur permettent de concurrencer les destinations au niveau international. D’importants projets sont réalisés ou en phase de réalisation. Parmi ces derniers : la marina, Taghazout, Aghroud, Aglou et Sidi Ifni. Le plus grand projet au niveau régional reste celui de Taghazout qui est en cours et s’inscrit dans le cadre du Programme de développement régional (PDR).
Ainsi, la ville vit au rythme des chantiers et de la mise en place de plusieurs nouvelles infrastructures touristiques. Le premier hôtel de management «Raffles» ouvrira ses portes courant 2008, selon le CRT. La zone de Founty a déjà accueilli un village de vacances de première catégorie, le «Robinson’s Club hôtel», ainsi que deux autres hôtels, notamment le Sofitel et le Kempinski Royal. Des investissements de grande importance qui feront doter la ville d’une infrastructure répondant aux standards internationaux. Le coût de l’investissement est estimé par le département du Tourisme à 1 milliard de dirhams.
Par ailleurs, et afin de booster la destination Agadir, des circuits reliant toutes les villes sont mis en place. Le but étant de faire découvrir la richesse de la région et ces potentialités aux niveaux national et international. La perle du Sud a donc opté pour la création et l’encouragement d’un nouveau plan faisant intégrer tous les atouts de la région. Ce projet, qui vise le développement du tourisme durable, intègre Immouzer Ida Outanane, Errachidia, Ouarzazate et Zagora. Des circuits de promenades et randonnées sont mis en valeur dans ces régions. Tous les efforts semblent réunis pour assurer une meilleure image de la ville. La municipalité a pour sa part donné naissance à plusieurs projets en cours de réalisation. Ils comportent la purification des eaux usées, la restauration de la casbah, la création d’espaces verts et la réalisation de la nouvelle promenade. L’animation culturelle a aussi été largement assurée durant ces deux derniers mois. Des programmes bien ficelés qui répondent aux besoins des estivants ont également été mis en place par le CRT, allant de l’organisation de la course des garçons de café, du concour des Châteaux de sable, des soirées musicales à la fête de la mer.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *