Agadir : L’artisanat de décoration suscite l’engouement

Agadir : L’artisanat de décoration suscite l’engouement

Secteur de créativité et de talent par excellence, l’artisanat a su acquérir une place de grande importance dans la décoration. La grande diversité des œuvres réalisées reflète à la fois le savoir-faire et l’héritage de toute une civilisation. Et l’initiative marocaine en matière d’innovation et de modernisation de ce secteur ne pouvait que constituer une force de soutien pour la création.
Créateurs, institutions, marché et demande, ces acteurs de référence semblent avoir compris l’enjeu d’apporter un nouveau souffle de créativité et d’innovation.
Attentif à la demande du marché et à ses mutations, l’artisan marocain a su fusionner identité et nouveauté dans chaque objet confectionné. Quelles que soient les couleurs, la matière ou les formes, le produit artisanal répond désormais à tous les goûts. Ainsi, les artisans marocains, attentifs à l’innovation et sensibles à une quête sans trêve de l’amélioration de leur produit, sont parvenu à joindre à leur travail une touche esthétique. « Je travaille comme artisan de fer forgé depuis une dizaine d’années. Ce qu’on constate aujourd’hui, c’est que les clients montrent un véritable engouement pour tout ce qui est artisanal. Au fil du temps, la demande a changé et il nous a fallu adapter notre offre », affirme Ahmed, artisan à Agadir. « Ce qui marque énormément la demande, c’est le penchant pour les objets de décoration de plus en plus sollicités. Les meubles de maison en fer forgé font également objet d’une grande demande », explique-t-il.
Le fer forgé s’imposer sur le terrain tout autant que d’autres spécialités artisanales. Le cuivre, qui a occupé depuis toujours une grande place dans le quotidien des Marocains, est de retour. Ce métal travaillé qu’on trouvait en grande quantité dans les ustensiles de cuisine a gagné d’autres terrains de prédilection. Cadres pour miroir, motifs ornant les petites boîtes ou les tables et les chaises… bref, ce métal apporte un rayonnement d’or au décor.
La demande en matière de décoration est devenue de plus en plus variée. Et cette nouvelle exigence imposée par le marché a rapidement marqué une relance pour l’artisanat. L’artisan ne devant plus se cantonner dans son atelier, mais plutôt répondre à l’attente du client. «La nouvelle demande en matière d’objets artisanaux a imposé à l’artisan de sortir de son cadre de travail, se documenter, s’informer sur les tendances. Ainsi, nous nous trouvons chaque jour confrontés à un nouveau défi, mais c’est très stimulant pour la créativité », avoue un potier. Cette dynamique qui anime aujourd’hui le secteur artisanal marocain a mobilisé et les artisans et les décorateurs. Ce qui a créé une nouvelle visibilité de la culture marocaine contemporaine. Un enjeu certes énorme, mais le pari a été relevé haut la main. Les clients, de plus en plus fascinés par l’artisanat, optent ainsi pour une décoration où l’identité marocaine est très visible. De même, au niveau international, l’artisanat marocain est devenu une référence pour son authenticité et son perfectionnisme. Au contact des courants et des mutations de sa société, l’artisan marocain a su marier modernité et héritage dans un grand espace de créativité. Du cuivre, au métal travaillé et passant par la poterie au fer forgé, ces œuvres d’art ne cessent de puiser dans un héritage ancestral attaché à l’identité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *