Agadir : Le surf fait plus d’adeptes en cette saison

Plage de Taghazout, à quelques kilomètres d’Agadir. Ici, se retrouvent de plus une plus d’adeptes du surf. Jeunes Marocains ou étrangers viennent profiter des longues droites et des beach breaks qui s’alternent sur le littoral. En vrai paradis des surfeurs, les plages de la région offrent un climat doux associé à des vagues qui s’apprêtent aux débutants comme aux habitués. Des conditions pratiques pour exercer son sport favori dans d’excellentes conditions. Munis de leurs planches, variant la taille des vagues, ils sont de plus en plus nombreux à glisser sur les vagues des plages de la région. Leur défi, glisser sur les vagues, exercer des manœuvres tout en se tenant debout.
De Taghazout à Tamghart, les surfeurs profitent des conditions climatiques optimales pour s’adonner à grand cœur à leur passion. En effet, la période allant de septembre à avril présente le meilleur temps pour les adeptes de cette pratique. Les vagues déchaînées, le vent et la température de l’eau offrent des atouts idéals favorisant la pratique du surf. La naissance de plusieurs écoles de surf qui campent sur les plages de la région reste l’un des éléments encourageant pour initier de plus en plus de jeunes. Animés par la même passion, ils ne ratent pas l’occasion d’un bon vent pour profiter des vagues déchaînées. «Je suis étudiant et le surf est ma première passion. Je me rappelle de ma première vague. Je ne connais pas une sensation ou un plaisir comparables à celui de surfer et de tenir le rythme d’une vague le plus longtemps possible», souligne Issam Radi. «Chaque année, j’attends impatiemment cette période propice pour m’adonner librement à ma passion. Le surf est à la fois un sport qui vous fait apprendre la patience, la persévérance, mais également comment vaincre votre peur», ajoute t-il.
En groupe ou en solo, ils sont de plus en plus d’adeptes à se lancer dans la mer pour attiser leur désir d’aventure. Une recherche qui demande de longues heures d’exercices et de persévérance. Alors que certains bénéficient de l’appui de leurs amis pour apprendre les techniques de ce sport, d’autres sont prêts à payer pour pouvoir laisser libre cour à leur engouement. « Au début, il m’était difficile de me lancer dans ce sport, personne dans mon entourage ne pratiquait le surf, pourtant cela ne m’a pas découragé. J’ai fait appel à une des écoles de surf et j’ai pu bénéficier de coaching qui me permet aujourd’hui de bénéficier amplement de ce plaisir», explique Adil.
Les touristes étrangers sont également attirés par le charme inouï des vagues et de l’ambiance qui règne sur ces plages. Des surfeurs de toutes nationalités font le pèlerinage pour profiter de cet endroit magique. En louant des maisons qui se trouvent à proximité de la mer, ils profitent pleinement de leurs vacances et de leur passion.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *