Agadir : Les étudiants ingénieurs planchent sur les énergies renouvelables

Agadir : Les étudiants ingénieurs planchent sur les
énergies renouvelables

C’est en se penchant sur l’un des thèmes les plus importants en matière d’énergie que les étudiants  ingénieurs de l’Ecole nationale des sciences appliquées d’Agadir ont organisé  leur deuxième édition des journées «Energie et environnement». Le choix du thème «Les énergies renouvelables : enjeux pour l’économie et l’environnement» revêt toute son importance dans les circonstances économiques actuelles. En effet, le monde entier se trouve frappé de plein fouet par la flambée du prix du pétrole ainsi que les mutations technologiques. Deux facteurs majeurs qui interpellent aujourd’hui une nouvelle réflexion quant à la naissance de nouvelles perspectives énergétiques. Néanmoins, d’autres raisons viennent épauler la nécessité d’élaborer d’autres moyens d’usage et de profit des différentes sources d’énergies renouvelables. Le Maroc qui connaît aujourd’hui une très grande  activité industrielle se trouve dans la nécessité de développer des programmes de recherche visant à optimiser les usages des énergies existants mais également le développement et l’exploration des différentes voies des énergies renouvelables. Si l’accès à ses énergies renouvelables constitue une source de grande importance en matière d’énergie, il est également de grande importance de se pencher sur les enjeux d’une telle exploitation. Des enjeux multiples qui sont à la fois liés à la politique énergétique nationale et l’impact sur l’environnement.
«Nous sommes aujourd’hui confrontés à un problème d’énergie au niveau du Maroc, le coût très élevé pour l’Etat et l’économie nationale ainsi que la dépendance intérieure de notre Royaume en matière d’énergie alors que notre pays jouit de plusieurs sources d’énergies renouvelables tels que le vent, le soleil que nous n’exploitons pas de manière efficace», souligne le professeur Amor, ingénieur énergéticien du comité organisateur. «C’est dans cette perspective que nous avons organisé cette journée en invitant des chercheurs et professeurs universitaires afin de débattre des différentes perspectives, enjeux et impact des énergies renouvelables et sur l’économie et l’environnement», explique M. Amor.
Car si aujourd’hui le Maroc dispose de plus de 110 barrages et a multiplié sa consommation d’électricité au cours des dernières années, il est sûr qu’il se trouve aujourd’hui  confronté à la nécessité d’élaborer une meilleure politique d’exploitation de ses énergies renouvelables afin de faire face aux nouvelles mutations économiques. Ainsi les différentes interventions au cours de cette journée ont souligné l’importance du développement et la valorisation du Maroc de ses ressources énergétiques qui sont respectueuses de l’environnement notant ainsi l’électricité hydraulique et éolienne ainsi que l’eau thermique. Sans toutefois oublier que le secteur énergétique connaît un très grand développement et de manière multiforme, ainsi les énergies renouvelables même ne sauront répondre à la demande et au besoin en matière d’énergie. C’est dans cette perspective que l’instauration d’une politique de bonne gouvernance est nécessaire. Une politique capable d’instaurer la sécurité d’approvisionnement dans un contexte international où la croissance en demande énergétique est des plus importantes tout en maîtrisant les coûts futurs des services énergétiques par rapport à la tendance haussière des cours des produits pétroliers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *