Agadir : Les ressources humaines qualifiées au centre du débat

C’est en présence de plusieurs opérateurs économiques régionaux que s’est tenu le séminaire organisé par l’Anapec (Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences) au sein de la ville d’Agadir. Initié sous le thème «Pour un meilleur accompagnement dans la satisfaction des besoins en ressources humaines», ce séminaire a été une occasion pour relancer le débat sur l’importance de la formation des ressources humaines mais également de communiquer sur les différents dispositifs en matière de formation mis en place par l’Anapec au profit des différentes entreprises. Une rencontre qui promet beaucoup pour le développement du tissu économique régional. En effet, un vrai partenariat commence à se sceller dans ce sens, sachant qu’au terme de cette rencontre, plusieurs conventions de collaboration ont été signées avec des opérateurs économiques régionaux. S’inscrivant dans le même souci, une autre initiative d’envergure a également vu le jour. Désormais, une étude est en marche pour dresser un diagnostic des demandes en matière d’emploi dans les secteurs porteurs. Il s’agit en fait d’une étude axée sur trois secteurs porteurs, à savoir le tourisme, le bâtiment et l’agroalimentaire. Trois secteurs clès en grande phase de développement et en pleine expansion.
Les résultats de cette étude seront prêts fin 2008, comme l’annonce les organisateurs de ce séminaire. La région, qui vit un grand épanouissement économique, se trouve désormais devant l’obligation de mettre en place un dispositif de formation capable de répondre aux demandes et exigences du marché d’emploi. Définir cette demande, mettre en place les canaux de formations nécessaires et assurer l’insertion de cette ressource est sans doute une manière intelligente d’accompagner la promotion économique de la région.
Les ressources humaines qui font un des dispositifs de réussite des plus grandes entreprises sont aujourd’hui au centre du débat. Savoir recruter la bonne personne et l’aider à développer ses compétences au sein de l’entreprise est un facteur déterminant pour sa réussite. Si cette rencontre a mis l’accent sur les différents apports d’un meilleur recrutement, elle a également mis en exergue les dispositifs mis en place par l’Anapec dans ce cadre. Des offres diversifiées et répondant aux différentes demandes en matière de recrutements, de formations et de développements des compétences des ressources humaines. Il s’agit en fait d’instaurer une nouvelle approche capable de rehausser l’entreprise marocaine et la moderniser. Une modernisation qui ne peut passer qu’en mettant en place tous les mécanismes nécessaires.
Il est aujourd’hui nécessaire d’assurer tous les éléments de base capables de mettre l’entreprise marocaine au cœur de son aire et des différentes demandes et exigences du marché national et international. La compétitivité croissante et les nouvelles exigences sont autant de facteurs et de défis économiques auxquels l’entreprise marocaine doit faire face. 

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *