Agadir : Modernisation des entreprises : Première réoccupation de la région

Agadir : Modernisation des entreprises : Première réoccupation de la région

Comment assurer une meilleure compétitivité des PME et PMI face aux nouveaux défis de la mondialisation ? Une question de taille pour les responsables et chefs d’entreprises régionaux et nationaux. Certes, le défi est grand et la modernisation des PME et PMI nécessite à la fois la prise de conscience et la mise en place d’outils et de cadre appuyant cette démarche stratégique pour toute entreprise désirant faire  face aux nouveaux défis imposés par la mondialisation. Initié par l’ANPME (Agence nationale pour la promotion de la Petite et moyenne entreprise).
La naissance du réseau régional de modernisation des entreprises au niveau de la région SMD constitue par excellence un cadre de promotion et d’accompagnement  des PMI et PMI pour se doter d’une nouvelle approche de modernisation compétitive. «La création de ce réseau s’inscrit dans le cadre d’une approche de proximité qui se base sur la mise en place d’un réseau local assurant plus de proximité par rapport à l’entreprise», souligne Latifa Echihabi, DG de l’ANPME. Les axes stratégiques d’intervention de ce tissu seraient donc d’assurer un meilleur accompagnement et financement des  entreprises au niveau de la région. Le président de l’Union régionale de la CGEM qui pilote ce réseau, Kheir Eddine Soussi,  a pour sa part souligner l’importance de ce tissu quant à la mise en place des dispositifs nécessaires à la mise à niveau et la modernisation des PME et PMI pour s’adapter aux nouvelles exigences imposées par la globalisation.
En se reposant sur la mise en place d’un processus de modernisation appuyé sur le développement de la promotion de la demande, l’écoute active, la réactivité et la création d’un service de qualité, ce réseau promet d’entamer une nouvelle approche en matière de mise à niveau des PME et PMI. Ceci en mettant à la disposition des entreprises une multitude de produits et services adaptés à leurs besoins en matière de développement des ressources financières, humaines et managériales. Autant de points basiques pour s’inscrire dans une vraie dynamique de modernisation. En effet, ce nouveau tissu met à la disposition des entreprises des services et produits en matière de coaching et formation, amélioration des performances, appui à l’accès au financement ainsi que le développement de systèmes de management liés aux normes.
Les responsables des entreprises se trouvent désormais confrontés aux exigences d’adhésion au processus de modernisation pour faire face à la globalisation. Une obligation urgente qui déterminera la continuité de certaines entreprises face à la concurrence ardente qui sera favorisée dans les années futures par les accords de libre-échange signés par le Royaume et la région.
L’un des aspects fondamentaux de ce réseau est l’adhésion de plusieurs acteurs constituant un tissu solide et un partenariat constructif qui regroupe à la fois les organismes publics, les associations professionnelles pour rallier aux objectifs stratégiques de développement tous les acteurs potentiels et les forces vives de la région. On note entre autres : la CGEM, le CRI, le Conseil régional du SMD, CCISA, OFFPPT. Cette initiative vient désormais conforter les entrepreneurs sur plusieurs créneaux  relatifs aux programmes de conseil, d’accompagnement et de suivi d’un processus fiable de modernisation.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *