Agadir : Ouverture d’un bureau régional de l’Afem

Quelques mois après la dernière rencontre de l’Association des femmes chefs d’entreprise du Maroc (Afem) qui a réuni ses membres à Agadir, le bureau régional de cette association au niveau du Sud voit le jour. Une nouvelle entité combien importante pour les femmes chefs d’entreprise de la région. En tête de ce bureau régional Najat Aebin Belfdel qui a été élue suite à un vote unanime des femmes membres de cette association. Ce nouveau bureau de l’Afem se présente comme un organe qui saura apporter sa contribution dans la promotion de l’entrepreneuriat féminin. Il compte apporter une nouvelle structure de formation, de concertation et de rencontre des femmes chefs d’entreprise dans la région. «Cette création vient répondre à une demande et une attente formulées par des femmes. De par leur volonté et leur engagement, les femmes de cette association vont jouer leur rôle en assistant des femmes à créer leurs entreprises et à devenir un intervenant économique. Nous allons œuvrer pour mettre en avant tous les potentiels des femmes de la région du Sud», souligne Najat Aebin Belfdel, présidente du bureau régional du Sud de l’Afem. L’élection à l’unanimité de Najat Aeben à la tête de ce bureau est loin d’être fortuite. «Je suis née dans une famille où le père était armateur de pêche à Safi. Et comme j’étais l’aînée de la famille, mon père m’avait appris les ficelles du métier et c’est ainsi que j’ai été initiée à la gestion de la société familiale», explique-t-elle. Une expérience couronnée par des études à l’étranger et la gestion de deux sociétés actives sur le territoire suisse avant de prendre la décision de rentrer et investir au Maroc.
Cependant, le premier rôle de ce bureau sera axé sur le soutien des femmes managers sans toutefois être sous le label d’une société. «Notre premier effort sera consenti dans ce cadre afin d’aider ces femmes à créer leurs sociétés et les soutenir. La formation des femmes chefs d’entreprise est également l’un des pivots de notre programme. Nous désirons dans ce cadre faire profiter les femmes de ces différentes formations et les faire participer aux événements nationaux et internationaux», explique-t-elle. Signalons que ce bureau du Sud couvre la ville d’Agadir et régions, notamment Dakhla et Laâyoune. Cependant, l’un des points forts à signaler, la présence de plusieurs femmes opérant dans différents secteurs. Des femmes dont une grande partie a déjà vécu à l’étranger avant de décider de rentrer au pays pour créer leurs propres entreprises.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *