Agadir : premier colloque international sur les fruits et légumes

Agadir : premier colloque international sur les fruits et légumes

Les travaux de la première édition du colloque international sur les fruits et légumes destinés à l’export (Felexport), se sont tenus à Agadir avec la participation de plusieurs experts, professionnels et spécialistes internationaux dans le domaine. Organisée par l’Etablissement autonome de contrôle et de coordination des exportations (EACCE) et sous l’égide du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, cette première édition a retenu pour thème le conditionnement et la conservation des fruits et légumes destinés à l’export. Selon les organisateurs, les travaux de ce colloque visent à renforcer l’un des maillons qui constitue la clef de voûte de la compétitivité de la filière de l’exportation. En effet, cette manifestation a mis en exergue les grandes technologies et avancées enregistrées dans le domaine de la préservation de la qualité des produits du moment de la récolte jusqu’à la commercialisation. Plusieurs chaînons de cette filière ont été ainsi passés au crible par des professionnels afin de partager les dernières expertises en matière de conditionnement, emballage, réglementation et certification internationale. Par ailleurs, le secteur de l’exportation agroalimentaire représente environ 2 millions de tonnes pour un chiffre d’affaires de près de 24 milliards de dirhams du volume total des exportations du Maroc. Ceci étant, si le secteur est aujourd’hui au centre des apports du Plan Maroc Vert, qui envisage de tripler le tonnage des exportations à l’horizon 2020, la filière de l’export des fruits et légumes reste confrontée à plusieurs défis. Ainsi, le secteur de l’agroalimentaire devrait, entre autres, faire face à l’augmentation de la demande alimentaire mondiale et à la libération des échanges dans le domaine alimentaire dans les années à venir. Alors, comment assurer une meilleure valorisation des fruits et légumes marocains dans de telles circonstances ? Comment répondre aux contraintes législatives et exigences drastiques de labellisation et de préservation de l’environnement ? Le Felexport 2010 se veut une plate-forme pouvant accompagner les opérateurs marocains dans cette dynamique de développement du secteur. «C’est dans un contexte d’internationalisation croissante des échanges alimentaires, de modernisation du secteur agricole marocain et du développement de nos exportations vers de nouveaux marchés qu’intervient l’organisation de ce colloque», expliquent les organisateurs. Plusieurs experts nationaux et internationaux ont ainsi examiné, à travers cinq panels, le conditionnement des agrumes, les nouveautés du conditionnement des fruits et légumes, le volet de conservation, l’emballage en tant que facteur de valorisation, ainsi que le système de management de la qualité dans les unités de conditionnement des fruits et légumes. Le Felexport a ainsi clôturé sa première édition. Ce colloque a permis de créer une nouvelle surface d’échange pouvant contribuer à rehausser le secteur de la production agricole destinée à l’export. Notons que le secteur des fruits et légumes est l’un des piliers économiques de la région du Souss-Massa-Drâa qui constitue le premier bassin de production des fruits et légumes destinés à l’export au Maroc. D’ailleurs, la région réalise un volume de 84% des exportations marocaines en produits maraîchers et 66% des exportations d’agrumes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *