Agadir se prépare pour le SIFEL

Agadir se prépare pour le SIFEL

Le salon des professionnels de la filière des fruits et légumes, SIFEL Agadir, revient en force pour sa 9ème édition. Ce Salon international professionnel de la filière des fruits et légumes est conjointement organisé par IEC (International exhibitions and conferences) et l’APEFEL (Association des producteurs exportateurs des fruits et légumes). SIFEL Agadir est placé sous la tutelle du ministère de l’agriculture et sous l’égide du ministère du commerce extérieur du Maroc. Par ailleurs, le nombre d’exposants semble déjà atteindre les 300 à un mois de la date de ce rendez-vous incontournable. Le SIFEL qui s’est imposé, tout au long de ces dernières années, comme une référence auprès des professionnels, revient en force cette année. Il faut noter que les organisateurs n’ont cessé de veiller sur la promotion de ce salon de B to B. Ainsi, cette nouvelle édition revient avec une nouvelle identité visuelle et une association entre la ville d’Agadir et ce salon, expliquent les organisateurs lors d’une conférence de presse donnée le 2 novembre. Les organisateurs le réclament haut et fort : «C’est un choix et une demande des professionnels du secteur. Le SIFEL est désormais initié sous l’appellation «SIFEL Agadir». D’autre part, les deux entités organisatrices l’IEC et l’APEFEL passent du cadre d’une convention à un partenariat pour mieux accompagner les professionnels. Un autre choix stratégique des organisateurs vient renforcer cette édition. L’invité phare de cette 9ème édition n’est autre que le Chili. Notons qu’une délégation marocaine de professionnels du secteur partira bientôt au Chili pour une visite sur place et pour plaider en faveur d’une participation massive des professionnels chiliens. Le timing de ce salon des professionnels est judicieusement choisi. «C’est une date où tous les professionnels du secteur ont la possibilité de participer à une telle rencontre, d’autant plus que le SIFEL leur permet des rencontres B to B sans avoir à se déplacer et en un maximum de temps. Une occasion pour les professionnels marocains de conquérir de nouvelles niches», signale le vice-président de l’APEFEL, Taquieddine Cherradi. Néanmoins, l’organisation de ce salon dans le chef-lieu du Souss ne génère pas que des retombées sur le secteur de l’agriculture. Le SIFEL apporte une dynamique touristique lors de chaque édition. Et pour certains qui croiraient que deux salons d’agriculture, dans l’année, sont de trop pour les bourses des agriculteurs, les organisateurs apportent une réponse de fond. «Le SIFEL Agadir est en premier lieu un salon de B to B des professionnels».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *