Agadir : Un concert de lumières de l’espoir

En regroupant des artistes de renommée internationale, nationale et régionale, le spectacle –dialogue donne rendez-vous aux Gadiris ce week-end, samedi 12 janvier. Une initiative pilote, qui veut regrouper le public autour d’une conception où prévaut l’échange, le dialogue, mais également la conviction en des valeurs humaines qui animent le destin de tout à chacun. Et c’est ainsi que l’envie de donner un concert gratuit au Maroc, qui germait dans la tête de Lucinda Drayton, chanteuse professionnelle de grande renommée, trouve son éco dans la ville d’Agadir. Laura et Ali Agroum, installés dans la région depuis 2003, saisissent cette opportunité et œuvrent pour faire de ce rêve une réalité. En collaboration avec les institutions régionales (commune urbaine et le Conseil régional de tourisme), le comité d’organisation se mobilise pour créer un événement où la musique règne en maître absolu. Deux rendez-vous sont au programme, le 12 janvier au théâtre de verdure d’Agadir et le 13 janvier à la place Al  Amal à Anza. L’initiative des artistes est également des plus étonnantes. Ils viendront, en effet, faire profiter le public de leurs talents dans un esprit de bénévolat. Seul l’art et le message que transmet ce spectacle prévalent et pour les organisateurs et pour les participants. En visant un public large, constitué de touristes, familles et jeunes, ce spectacle efface les frontières et fusionne les participants en un monde cosmopolite. Les deux artistes invités d’honneur en provenance du Royaume-Uni, Lucinda Drayton et le guitariste et pianiste Marcus Cliffe répandront sur scène leurs passions de la musique tout au long des jours de ce spectacle à Agadir comme à Anza. En vrais passionnés de musique, ces deux artistes allumeront les flammes de l’espoir via les rythmes de la musique. L’initiatrice de cette idée, Lucinda Drayton, est l’une des artistes engagées dans les œuvres humanitaires. En effet, animée d’une croyance juvénile et d’un engagement qui dépasse la différence, elle a toujours milité pour des causes humanitaires notamment en matière d’éducation, d’enseignement et de santé en Inde.
Au programme de cette manifestation des prestations musicales variées (artistes amazighs), mais également des spectacles de danse et des jongleurs de feu. Animés par la force de la volonté, les organisateurs espèrent faire de ce spectacle un rendez-vous annuel qui voyagera dans les villes du Maroc pour que les lumières de l’espoir ne s’éteignent jamais.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *