Agadir : Une Fédération interprofessionnelle dédiée à l’argane voit le jour

Agadir : Une Fédération interprofessionnelle dédiée à l’argane voit le jour

La filière de l’argane s’est désormais dotée d’une fédération interprofessionnelle. En effet, la Fédération interprofessionnelle marocaine de la filière d’argane (FIMARGANE) a été créée, samedi 9 avril, lors de la tenue de son assemblée constitutive dans la ville d’Agadir. Une première étape qui a été également marquée par la mise en place du bureau exécutif. Et c’est Mohamed Ourais, président de l’Amigha, qui a été élu à la tête de cette fédération. La genèse de cette institution interprofessionnelle vient couronner le processus d’organisation de la filière en assurant une meilleure intégration de toutes ses composantes. D’ailleurs la fédération interprofessionnelle permet de regrouper les différents acteurs de la filière voire ceux dont les intérêts sont différents. De ce fait, la Fimargane réunit la Fédération nationale des associations provinciales des ayants droit usagers de l’arganeraie, qui regroupe les huit associations provinciales de la réserve de l’arganeraie, l’Association nationale des coopératives d’argane (ANCA), l’Association marocaine de l’indication géographique de l’huile d’argane  (AMIGHA), l’Association professionnelle marocaine des sociétés de production d’argane et l’Association nationale des commerçants et utilisateurs de l’huile d’argane. Par ailleurs, la Fimargane devrait, entre autres, jouer le rôle de coordination et de concertation entre les différents partenaires actifs dans le secteur de l’arganier. Elle aura également pour rôle la concrétisation des orientations et directives tracées par Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour le développement du secteur de l’arganier. Ceci en assurant le rôle d’interlocuteur des administrations de l’Agence nationale de développement des zones oasiennes et de l’arganier (ANDZOA), créée par Sa Majesté en novembre 2009. En outre, la fédération inscrit sa mission principale dans le cadre de la vision stratégique du Plan Maroc Vert en vue du développement de la filière de l’arganier. Notons que cette vision sera déclinée par un plan d’action présentant des axes de développement du secteur et des solutions crédibles et réalistes aux préoccupations de tous les acteurs. Elle fera également l’objet d’un contrat-programme qui sera signé prochainement entre la Fimargane et le gouvernement. Ceci étant, la genèse de cette fédération interprofessionnelle aura, certes, de très grands apports pour la filière notamment en matière de promotion des recherches scientifiques, de connaissance et pénétration des marchés, de promotion de l’innovation ainsi que d’adaptation des produits à la demande du marché interne et externe. Pour rappel, le Plan Maroc Vert avait encouragé  l’organisation interprofessionnelle dans plusieurs secteurs notamment dans la filière laitière, de la viande rouge et des fruits et légumes. De surcroît, la valorisation de la filière d’argane a connu de grandes avancées ces dernières années. En effet, la filière n’a cessé de se développer en passant par l’organisation en coopératives, la création des associations provinciales des ayants droit et la mise en place de l’ Indication géographique protégée (IGP). Autant d’étapes qui ont préparé le terrain pour la mise en place de la fédération interprofessionnelle.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *