Al Hoceima : Poursuite des efforts pour circonscrire le feu ayant ravagé plusieurs hectares

Al Hoceima : Poursuite des efforts pour circonscrire le feu ayant ravagé plusieurs hectares

Les efforts se poursuivaient toujours, lundi, pour venir à bout de l’incendie, qui s’est déclaré, samedi, dans une zone forestière au parc national dans la commune rurale de Rouadi (province d’Al-Hoceima), ravageant jusqu’ à présent plus de 150 hectares, indique-t-on auprès de la direction provinciale des eaux et forêts. Dans une déclaration à la MAP, le directeur provincial des eaux et forêts à Al Hoceima, Mohamed Taoutaou, a souligné que le bilan demeure provisoire en attendant de circonscrire définitivement l’incendie et déterminer de manière précise la surface incendiée. Les équipes participant à l’opération de lutte contre les flammes ont réussi à éteindre des foyers d’incendie nonobstant la difficulté d’accès à la zone, a-t-il expliqué, précisant que les éléments de la protection civile, des Forces armées royales (FAR), de la Gendarmerie royale, des Forces auxiliaires, des agents des services des eaux et forêts, et des autorités locales participent à l’opération de lutte contre les flammes. Lundi, six avions des Forces royales air (FRA), adaptés à l’extinction des feux de forêts, ont participé à l’opération de lutte contre les flammes en raison du terrain accidenté. Des genévriers et le couvert végétal constitué, notamment, d’alfa, de doum et autres végétations ont été ravagés par cet incendie dont les causes demeurent encore indéterminées. Des efforts se poursuivaient toujours pour venir à bout de l’incendie. Cet incendie avait ravagé près de 120 hectares de forêt, selon un nouveau bilan de la protection civile. Un précédent bilan faisait état de près de 100 hectares de forêt ravagés. Outre la protection civile des villes d’Al Hoceima, d’Imzouren, de la commune rurale de Rouadi, des éléments des Forces armées royales, de la Gendarmerie royale, des Forces auxiliaires et des agents du Haut Commissariat aux eaux et forêts, participent à l’opération de lutte contre les flammes. Des éléments de la protection civile ont évoqué des difficultés rencontrées pour lutter contre les flammes, en raison notamment de la nature accidentée du terrain, précisant que sept canadaires sont utilisés pour venir à bout du feu. L’incendie avait ravagé plusieurs hectares de fôret, selon un bilan de la protection civile. Des éléments de la protection civile des villes d’Al Hoceima, d’Imzouren, de la commune rurale de Rouadi, des Forces armées royales, de la Gendarmerie et des Forces auxiliaires ainsi que des agents des eaux et forêts tentaient encore de venir à bout des flammes, a-t-on précisé de mêmes sources.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *