Al Mansour Addahbi : Aménagement du bassin versant

Ce projet, qui consiste en plusieurs actions, dont le reboisement d’une superficie de 5.200 ha, la distribution d’arbres fruitiers aux agriculteurs et la protection d’autres infrastructures, vise à endiguer une forte érosion hydrique à l’amont du barrage Al Mansour Addahbi (5 km d’Ouarzazate). Parmi les objectifs visés également par l’intervention dans ce bassin, il y a lieu de signaler la conservation des sols afin de réduire l’érosion spécifique estimée à 470 tonnes par km2/an et la contribution à la protection du barrage dont la capacité de stockage des eaux est de l’ordre de 530 millions de m3.
L’envasement annuel du barrage Al Mansour Addahbi qui est de l’ordre de 4,7 millions m3/an, a un impact sur la performance de la retenue qui se traduit par un risque de perte de capacité de l’ordre de 30% d’ici 2020. Le haut commissaire ainsi que le gouverneur de la province d’Ouarzazate, Mohamed Ichnnaren, ont ainsi pu s’arrêter, lors de cette présentation, sur l’état d’avancement de ce projet qui protégera aussi les exploitations contre les effets des inondations.
Dans une déclaration à la presse, M. EL Hafi a fait savoir que ce projet, qui s’inscrit dans le cadre du plan décennal 2005-2014, mis en place par haut commissariat, devra contribuer à améliorer la qualité de vie de la population locale à travers l’emploi (800.000 journées de travail en dix ans). Ayant la vocation de protéger le bassin versant par le biais d’un reboisement à base de cyprès et de pin d’Alep, les superficies reboisées qui sont de l’ordre de 2.835 ha (300 ha en 2006-07) sont essentiellement cantonnées en montagnes dans les zones de Tichka, Ighrem et Telouate. Pour ce qui est de la production des plants, deux pépinières sont installées au niveau de la province d’Ouarzazate dont la moyenne de production est de 400.000 plants relatifs à l’eucalyptus, l’acacias, l’atriplex, le faux poivrier, le parkinsonia, prosopis et jojoba. Le haut commissaire s’est de même rendu à la zone d’Anatim où il a assisté au lancement du projet de création d’une ceinture verte autour de la ville.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *