Après trois ans d’arrêt de ses travaux : Le litige Playa Vista s’achemine vers son dénouement

Après trois ans d’arrêt de ses travaux : Le litige Playa Vista s’achemine vers son dénouement

L’affaire Playa Vista pourrait trouver un dénouement heureux. Après trois ans d’arrêt, la reprise des travaux de réalisation de ce projet touristique et résidentiel, auquel seront apportées quelques modifications, aura bien lieu. La date de redémarrage des travaux de construction de l’ensemble du site Playa Vista, situé au bord de la mer entre Oued Laou et Tétouan, sera communiquée aux 600 clients marocains et étrangers dont la plupart sont des acquéreurs de résidence dès l’obtention d’un nouveau permis de construire. C’est ce qu’a affirmé Richard Pagett, directeur de Playa Vista Development, lors de sa première rencontre tenue, jeudi 22 septembre, avec une dizaine de clients représentant l’ensemble de la clientèle pour expliquer les causes de l’arrêt des chantiers ainsi que les mesures à prendre pour la reprise des travaux de construction de ce projet. Il a indiqué que les responsables de la société en charge de la réalisation de ce projet travaillaient d’arrache-pied pour résoudre le problème du retard de redémarrage des travaux, dans les brefs délais, tout en cherchant à satisfaire l’ensemble des 600 clients. «Nous n’avons pas pu avoir d’explications suite à l’arrêt des chantiers du fait du manque de communication de la part de la société en charge de la réalisation du projet. L’annonce lors de cette réunion de la date de la reprise des travaux- et bien que Richard Pagett n’ait pas signalé précisément la date de ce redémarrage- nous a donné une lueur d’espoir pour résoudre notre problème», confie ce client français à l’issue de cette rencontre avec les responsables de Playa Vista Development. Il est à rappeler que le projet Playa Vista dont le coût de réalisation est estimé à 790 millions DH est d’une capacité litière de 800 lits. Il comporte notamment des unités de résidence et d’hébergement touristique ainsi qu’une marina. Les clients, toutes nationalités confondues, en particulier anglaise, espagnole, française et canadienne, ont, entre 2006 et 2008, versé chacun et en moyenne environ 50.000 euros en vue d’acquérir un appartement sur ce projet résidentiel et touristique. Les travaux de réalisation du projet Playa Vista ont été interrompus plus précisément en septembre 2008, suite à la décision des autorités, qui ont jugé nécessaire la réduction de la superficie de ce site en vue d’éviter de défigurer le paysage typique de la zone dans son ensemble. «Les responsables viennent de nous dire qu’ils envisagent d’acquérir un terrain attenant au projet Playa Vista pour satisfaire la totalité des clients, et ce, sans procéder à la méthode de remboursement d’un grand nombre, comme on entendait parler», a précisé le même client français.
Il est à souligner que M. Pagett a annoncé la tenue dans quatre semaines d’une autre réunion pour informer la clientèle de l’état des démarches pour le redémarrage du projet. Les clients, quant à eux, affirment ne pas perdre totalement confiance en la société chargée de la réalisation de ce projet. Mais si leur problème n’est pas résolu dans les brefs délais, ils se constitueront en association pour défendre leurs intérêts et engager une procédure judiciaire à défaut d’accord amiable avec Playa Vista Development.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *