Artisanat : Campagne de sensibilisation dans le Souss

Artisanat : Campagne de sensibilisation dans le Souss

Lancée au profit des artisans de Souss-Massa-Drâa, cette initiative vise à informer les différents artisans de la région sur les nouvelles dispositions mises en place par le ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie sociale dans le cadre de la dynamisation de cet important secteur. Ces journées ont été initiées en collaboration avec Barid Al Magrib et les différents représentants des secteurs intervenant directement dans la promotion de l’artisanat, dont notamment les banques et les associations de microcrédits.
«Cette campagne de sensibilisation est destinée aux artisans, urbains et ruraux», a expliqué le délégué régional de l’Artisanat et de l’Economie sociale d’Agadir, Ilali Mohamed, qui fait observer que l’objectif escompté est «de sensibiliser ces artisans sur les différentes composantes de l’initiative gouvernementale de développement du tissu économique à l’horizon 2015». Tiznit, Taroudant, Chtouka et la ville d’Agadir sont les points ciblés par une tournée d’explication, visant tous les artisans de la région, qui a débuté le 25 avril 2007 et qui doit s’achever le 18 mai. Si l’artisanat est un secteur névralgique qui joue un grand rôle dans l’économie régionale du Souss, son développement nécessite une vision d’ensemble. «Notre principal défi, poursuit Mohamed Ilali, est de former l’artisan, lui donner l’outil pour gérer son unité de production comme une entreprise moderne». Il insiste toutefois sur un autre point d’importance majeure : l’adaptation du nouveau produit aux exigences des temps modernes (couleur, design) et la valorisation de la «griffe» marocaine. Ainsi, selon lui, la présentation du produit artisanal comme produit de grande qualité et de prestige, nécessite la mise en place d’une stratégie d’ensemble qui doit prendre en considération la mise sur rail d’une locomotive de distribution et l’assistance aux artisans à tous les niveaux (couverture médicale, équipement, etc…).
«C’est dans ce cadre et en coordination avec la Chambre de commerce et d’industrie d’Agadir (CCISA) et les délégués provinciaux de la région, qu’un plan d’activation de formation continue au profit des artisans pour 2007 a été élaboré. Ce plan va être transmis à l’administration centrale pour son approbation et son financement», explique en substance M.Ilali. Le programme de ce plan qui concerne toute la région du Souss, englobe une formation dans toutes les filières de l’artisanat : menuiserie, maroquinerie, couture traditionnelle, bijouterie et poterie. La richesse de la région en matière de production et de spécificités artisanales, fait de ce secteur une source importante de revenus sur le plan régional et national. «L’initiative nationale pour le développement de ce secteur ne peut que générer une meilleure gestion de l’artisanat et profiter aux artisans de toute la région», souligne, pour sa part, Abdelatif, un artisan soussi qui exerce ce métier depuis bientôt une quinzaine d’années. «Ma maison me sert d’atelier et, une fois le travail achevé, je livre mes produits aux points de vente. J’estime que cette nouvelle initiative me permettra de bénéficier d’un crédit pour monter un véritable atelier et être dans l’air du temps».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *