Asilah : La ville rend hommage au poète palestinien Mahmoud Darwich

Asilah : La ville rend hommage au poète palestinien Mahmoud Darwich

La ville d’Assilah a rendu, dimanche 9 août, un hommage posthume au grand poète Mahmoud Darwich. Cette manifestation qui a été organisée à l’occasion de la commémoration du premier anniversaire de la disparition du poète palestinien s’est tenue en marge des travaux de la 31ème édition du Moussem culturel international d’Assilah.
Des personnalités littéraires, des écrivains, des poètes et des amis de Mahmoud Darwich se sont réunis, à cette occasion, pour évoquer sa mémoire. En plus de sa renommée en tant que poète et homme de lettres, «le défunt s’est distingué aussi par son engagement et son grand humanisme», a indiqué le poète marocain, Mohamed Achaari. Considéré comme un grand ami du Maroc, «Mahmoud Darwich a été accueilli avec beaucoup d’enthousiasme par le peuple marocain et dans d’autres pays arabes», a affirmé M. Achaari. Et d’ajouter que le défunt «restera gravé dans les cœurs et la mémoire des gens grâce à ses poèmes».
Cette cérémonie d’hommage posthume a été marquée par la lecture par la poétesse marocaine, Ouafaa Lamrani de ses deux poèmes dédiés à la mémoire de Mahmoud Darwich. «Je considère le défunt comme une grande stature qui a marqué mon parcours de poétesse. Il a été le symbole de dévouement et de loyauté, il a demeuré fidèle à ses principes et à la poésie. Et nous essayons à cette occasion de saluer sa mémoire et réaffirmer notre fidélité à Mahmoud Darwich», a déclaré cette poétesse à ALM. Les intervenants à cette manifestation ont convenu qu’en plus de son engagement qui lui a valu le nom du poète de la cause palestinienne, Mahmoud Darwich s’est imposé comme un grand leader de la poésie arabe contemporaine. Ayant été parmi les personnalités de marque invitées au 1er Moussem culturel international d’Assilah, Mahmoud Darwich avait ouvert les travaux du premier colloque programmé au cours de ce festival. A cet effet, la municipalité de la ville blanche a décidé de donner son nom à un jardin situé sur la Place Mohammed V. Le lever de rideau sur la plaque commémorative portant le nom de Mahmoud Darwich a eu lieu dimanche suite à la cérémonie d’hommage posthume dédiée au grand poète palestinien. Les responsables de la municipalité d’Assilah ont tenu à inscrire sur cette plaque un extrait de son célèbre poème «Ytir Lhmam» (Le pigeon s’envole) et une petite biographie du défunt. Rappelons que Mahmoud Darwich, né en 1941 à Al Birwah et mort le 9 août à Houston, est une des figures de proue de la poésie palestinienne. Engagé dans la lutte pour l’indépendance de son pays, le poète palestinien s’est distingué par son œuvre essentiellement poétique. Plusieurs de poèmes de Mahmoud Darwich ont été interprétés par de célèbres chanteurs tels que Marcel Khalifa, Majda Roumi et Ahmed Qa’abour.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *