Asilah : Marcel Khalifa chante en hommage à Mahmoud Darwich

Asilah : Marcel Khalifa chante en hommage à Mahmoud Darwich

Très attendu, le chanteur libanais Marcel Khalifa a donné, dimanche 9 août, un concert à Assilah. Cette belle soirée qui été organisée en marge de la 31ème édition du Moussem culturel de la ville venait commémorer le premier anniversaire de la disparition du célèbre poète palestinien Mahmoud Darwich.
Comme à son accoutumée, Marcel Khalifa a réussi à attirer un grand public. «Je suis venu chanter à vous tous», a lancé le chanteur libanais à l’assistance en signe de reconnaissance à l’accueil chaleureux qu’on lui a réservé à son arrivée au prestigieux siège de la bibliothèque Prince Bandar Bin Sultan où s’est déroulée cette soirée.
Accompagné de son fils Rami, au piano, et le prestigieux contrebassiste Peter Herbert, Marcel Khalifa a interprété un morceau de musique avec son luth inspiré de son répertoire. Il a séduit le public en interprétant plusieurs chefs-d’œuvre de Mahmoud Darwich. Il a chanté entre autres «Sajjel: Ana arabi» (Inscrit, je suis arabe), «Jawaz Asafar» (Le Passeport), «Bayna Rita wa Aynai, Alboundoukia» (Entre Rita et mes yeux : un fusil) et «Ana Youssef Ya Abi» (Je suis Joseph, Oh Père). Et ce fût une grande surprise pour le public lorsque la chanteuse Karima Skalli qui était assise parmi l’assistance est montée sur la scène pour accompagner en duo le grand chanteur libanais dans son interprétation d’un autre chef- d’ouvre de Mahmoud Darwich «Ytir Lhmam» (Le pigeon s’envole).
La chanteuse marocaine a séduit le public grâce à sa belle voix. Les deux artistes, Karima Skalli et Marcel Khalifa, ont déclaré lors de cette soirée qu’ils sont en train d’étudier un nouveau projet touristique qui sera composé par l’artiste et musicien libanais.
Notons qu’en plus des colloques, des expositions et des ateliers de peinture et de gravure, le 31ème Moussem culturel d’Assilah a programmé des soirées artistiques. Celles-ci se sont distinguées par la participation de la chanteuse mauritanienne Mouna Mint Dendenni, la chanteuse pakistanaise, Tina Sani, la jeune chanteuse de flamenco Gema Caballero, la chanteuse portugaise de Fado Raquel Tavares, la talentueuse chanteuse marocaine, Leila Gouchi ou encore la chanteuse et luthiste syrienne Waed Bouhassoune.
Et ce n’est pas tout, le public sera au rendez-vous, samedi 15 août, avec le groupe sénégalais Mac Tenor Band dirigé par le musicien et guitariste, Vieux Mac Faye. Ce groupe sénégalais présentera, comme à son habitude, un cocktail de mélodies africaines accordées au Jazz.
Au menu également, une grande soirée qui sera animée, dimanche 16 août, par le chanteur Mohamed Al Ghaoui et les jeunes artistes Anwar Hamdan et Meryem Benmir. La chanteuse lyrique tétouanaise, Samira Kadiri, réservera, lundi 17 août, à son public une soirée très animée. Ces soirées artistiques seront clôturées par l’ensemble féminin de Hadra Chefchaouinia, Rhoum El Bakkali.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *