Asilah : Pour la promotion des droits des migrants

Des experts et des représentants des ONG au Maroc et à l’étranger se sont réunis, les 27 et 28 juillet, à Asilah, pour débattre de la problématique de la migration. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la consultation préparatoire du 3ème Forum mondial sur la migration et le développement (FMMD), qui aura lieu au mois de novembre prochain à Athènes (Grèce). Les participants à cette rencontre ont discuté «des modalités de dialogue et de mobilisation de la société civile marocaine dans son pays d’origine et à l’étranger et de proposer des mécanismes de concertation et de partenariat avec le gouvernement et les institutions internationales qui sont impliquées dans la préparation du prochain FMMD», selon les organisateurs.
Cette rencontre consultative entre la société civile et les experts en matière de migration et développement visant «d’attirer l’attention sur l’existence et l’importance du FMMD dont la 3ème édition aura lieu au mois de novembre prochain à Athènes. Nous tenons à évoquer lors de cette rencontre les conclusions au sujet de la migration tirées lors des deux précédents FMMD organisés respectivement en 2007 à Bruxelles en Belgique et en 2008 à Manille aux Philippines», a expliqué Abdelfattah Ezzine, directeur du Centre jeunesse et médiation, l’un des organisateurs de cette rencontre consultative. Et d’ajouter : «Le Maroc n’est pas seulement un pays d’émigration mais il est aussi un pays de transit et d’immigration. Et nous voulons y préparer un terrain favorable qui reflète la présence du Maroc au niveau international pour le traitement de la problématique de la migration. Surtout que notre pays est choisi pour abriter, en 2012, le FMMD».
Les intervenants à cette rencontre ont souligné qu’il y a actuellement plus de 250 millions à travers le monde. «Le concept de migration et développement est relativement récent. Le migrant est constitué comme un facteur de travail qui est une source de richesse et de croissance», a affirmé le directeur du pôle de promotion économique à la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE), Abdesselam El Ftouh.
Plusieurs recommandations en matière de migration ont été formulées à la suite de cette rencontre consultative. Il s’agit, entre autres, de la mise en exergue de l’apport de la société civile en tant qu’acteur principal et incontournable non seulement dans la préparation des prochains forums mais aussi de l’importance des programmes menés pour la promotion des droits des migrants.
Les participants à cette rencontre ont appelé, en plus, à la mise en place d’un collectif marocain de migration et de développement «qui sera constitué par les représentants de la société civile au Maroc et à l’étranger et se présentera comme un cadre de concertation et de suivi des actions pour la promotion des droits des migrants», a noté M. Ezzine.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *