Asilah : Pour un partenariat entre le Portugal et l’Afrique

Asilah : Pour un partenariat entre le Portugal et l’Afrique

Après le Mexique, la Fondation du Forum d’Asilah a choisi, cette année, le Portugal comme invité d’honneur du 31ème Moussem culturel international d’Asilah qui se poursuit jusqu’au 18 août. A cet effet, les travaux de l’Université d’été Al Moutamid Ibn Abbad ont consacré les relations entre le Portugal et l’Afrique comme le thème de son deuxième colloque, qui a eu lieu les 4 et 5 août.
Lors de la séance inaugurale de ce colloque, le secrétaire général de la Fondation du Forum d’Asilah, Mohamed Benaïssa, a souligné l’importance de l’Afrique et du Portugal ainsi que le choix du Portugal comme invité d’honneur au 31ème Moussem d’Asilah. Et de poursuivre que ce choix permet aux festivaliers et habitants de la ville blanche de découvrir la civilisation et l’histoire glorieuse du Portugal ainsi que son empreinte dans d’autres régions à travers le monde. M. Benaïssa a, en outre, mis en exergue les relations bilatérales entre le Maroc et le Portugal marquées par le bon voisinage entre les deux pays. Il a salué les efforts de ce pays voisin pour l’adoption par l’Union européenne «du Statut avancé accordé au Royaume». L’intervenant a, ensuite, affirmé que les relations entre l’Afrique et le Portugal ont évolué. Ces derniers ont, selon lui, parvenu à transformer les liens coloniaux qui les unissaient auparavant à des relations de coopération intéressantes et ouvertes à tous les domaines. Et à cet effet, le Maroc considère le Portugal comme «un pays voisin, ami et pacifique cherchant à renforcer les relations de coopération entre les deux pays et avec l’Union européenne», a dit M. Benaïssa.
De son côté, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération du Portugal, Luis Amado, a souligné l’importance du rôle joué par son pays pour établir «des relations très dynamiques avec les pays africains autrefois colonisés par le Portugal». L’intervenant a tenu à rappeler les recommandations retenues lors de la présidence de son pays à l’Union européenne concernant les relations entre celle- ci et l’Afrique. Il a poursuivi que l’Afrique est en mesure de s’imposer et de «trouver sa place dans le nouveau système international». Notons qu’en plus de ce deuxième colloque s’articulant autour des deux axes, à savoir «La création culturelle et artistique dans l’espace lusophone» et «L’intégration politique entre les pays lusophones», le 31ème Festival international d’Asilah est marqué par les journées culturelles portugaises. La programmation de ces journées comporte plusieurs activités dont l’exposition sur le patrimoine historique d’origine portugaise à l’étranger, des soirées animées par des artistes portugais, deux ateliers de céramique et gravure dirigés respectivement par Bela Silva et David de Ameida.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *