Asilah : Un moussem artistique au féminin

Des artistes- peintres et des intellectuelles marocaines et étrangères ont participé à cette manifestation coïncidant avec la Journée mondiale de la femme. Cette édition s’est tenue pour « aller à la rencontre des femmes rurales et les aider à améliorer les méthodes de production artisanale», selon les organisateurs. Sous la présidence d’Honneur de Lacharifa Lalla Oum Kaltoum, cette manifestation a pour objectif de mettre à l’honneur les femmes rurales et les encourager à promouvoir leurs activités artisanales. Surtout que «l’artisanat est un secteur clé de l’économie faisant travailler  2 millions 100 personnes», selon le Secrétaire d’Etat chargé de l’Artisanat, Anis Birou. Une exposition collective de plasticiennes contemporaines et issues de différents pays (Maroc, Palestine, Espagne, Japon, Sénégal…) a été inaugurée dans la journée d’ouverture. «J’ai voulu, à travers mes tableaux, décrire la résistance des Palestiniens et la souffrance qu’endurent les habitants de Ghaza», selon l’artiste- peintre palestinienne, Samira Abouhassan. La cérémonie a connu le vernissage d’une exposition collective des créatrices de l’artisanat. Elle a été suivie par l’exposition du livre amazigh. Deux colloques seront tenus sur «La lettre Tifinagh» et «Le marathon artistique féminin: bilan et perspectives». Une soirée en hommage à la poétesse amazighe Louisa Boustache a été organisée. Une soirée musicale avec le groupe féminin Asmae d’Asilah et une soirée de musique classique avec le duo Glaudia Gerauer et Christiane sont aussi programmées. Une autre soirée musicale de Madih et Samâe soufi El Hidaya a été célébrée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *