Assilah : Clôture en apothéose du 31ème Moussem culturel de la ville

Assilah : Clôture en apothéose du 31ème Moussem culturel de la ville

Une ambiance festive a marqué, mardi 18 août, la soirée de clôture du 31ème Moussem culturel international d’Assilah. A l’instar des années précédentes, la cérémonie de clôture de cette édition s’est distinguée par la traditionnelle remise des prix aux habitants de la ville.
Le prix de la mère modèle a été attribué à l’artiste-peintre Amina Asencio, une ancienne enseignante de dessin et de peinture à la retraite. Très appréciée par les habitants d’Assilah, Mme Asencio est mère de deux enfants, Youssef et Kamal, qui ont réussi dans leurs études et réalisent maintenant de grands succès dans leur vie professionnelle. Le prix de la femme ouvrière est revenu à Lhaja Zohra Andaloussi, enseignante de couture au Centre de l’Union nationale des femmes du Maroc (UNFM) à Assilah. Tandis que le prix du pêcheur a été décerné à Mohamed Ameziane. Et celui de l’artisan a été attribué à Mohamed Tlidi qui est réputé pour son savoir-faire et la qualité de sa production notamment Hsira (natte), les chaises et les fauteuils en osier. Le prix du sportif de l’année a été attribué à Mohamed Benmeftah Bakkali. Né en 1940 à Assilah, ce dernier a entamé son parcours sportif dans le club local Chabab Assili avant de rejoindre le club de Moghreb de Tétouan (première division). Il a terminé son parcours sportif dans le club local Chabab Assili. Le prix écologique a été attribué à trois habitants de Hay Zerktouni. Il s’agit de Saoudia Karbab, Fadwa Mesbah et Ghaïdouni. «Ce prix a encouragé à l’embellissement des quartiers d’Assilah par leurs habits. Une commission a été créée, à cet effet, pour visiter tous les quartiers de la ville et choisir le meilleur d’entre eux», a expliqué le secrétaire général de la Fondation du Forum d’Assilah, Mohamed Benaïssa. Le prix Ibrahim Owëss pour les deux meilleurs bacheliers de l’année a été décerné à Sakina Belmaïz (Baccalauréat lettres) et Réda El Wassini (Baccalauréat sciences physiques). Un prix exceptionnel (créé à l’initiative de l’ancien ministre égyptien, Ahmed Maher) est revenu à Hassan Faïtah, employé à la municipalité d’Assilah, pour ses loyaux services et son dévouement dans son travail. Et ce n’est pas tout, des prix ont été attribués aux meilleures productions de l’atelier de l’écriture pour enfants, organisé pour la première fois dans le cadre des travaux du 31ème Moussem culturel d’Assilah.
Le jury de cet atelier a choisi la production littéraire de quatre enfants notamment Hakim Semlali, Jihan Chrif, Ihssan Bouhachad et Amal Benjelloun.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *