Assilah : Hommage à Abdelkrim Ghallab

Assilah : Hommage à Abdelkrim Ghallab

L’influence de Abdelkrim Ghallab est d’autant plus grande sur les générations successives de journalistes, d’écrivains, de romanciers et de nouvellistes qu’il mérite plus d’un hommage de reconnaissance ou d’un cérémonial en son honneur. C’est ce qu’ont affirmé les participants au colloque organisé, dimanche 10 juillet à Assilah, en hommage à cet éminent patriote et penseur d’exception. Cette rencontre littéraire, à laquelle ont pris part des hommes de lettres, des critiques littéraires et des amis de Abdelkrim Ghallab, s’inscrit dans le cadre de la 26ème session de l’Université d’été Al Moutamid Ibn Abbad, qui coïncide avec la tenue des travaux de la 33ème édition du Moussem culturel international d’Assilah, qui se poursuit jusqu’au 22 juillet. Ouvrant les activités de ce colloque, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Khalid Naciri, a évoqué les qualités de l’expérience politique et l’œuvre littéraire et historique dont Abdelkrim Ghallab se distingue. Il a tenu ensuite à saluer le militantisme, le dévouement et la ferveur patriotique de ce grand écrivain et homme de lettres. De son côté, le secrétaire général de la Fondation du Forum d’Assilah, Mohamed Benaissa, a annoncé, lors de ce colloque, la parution d’un livre qui met à l’honneur le parcours patriotique et l’œuvre littéraire et historique de Abdelkrim Ghallab. Lequel est édité par ladite Fondation. M. Benaissa a affirmé que bien que Abdelkrim Ghallab ait été plusieurs fois honoré, il n’a pas encore reçu l’hommage qu’il mérite, tout en le qualifiant de grand penseur et «fondateur du roman marocain moderne». Les participants à cette rencontre sont convenus que l’expérience pionnière, foisonnante et de longue date de cet écrivain et journaliste mérite bel et bien plus qu’une remémoration et plus qu’un hommage. Né en 1917 à Fès, Abdelkrim Ghallab a fait ses études à Al Qaraouiyine avant de partir poursuivre ses études à l’Université du Caire. Il est parmi les fondateurs essentiels de l’Union des écrivains du Maroc (UEM) qu’il a présidée de 1968 à 1976. Abdelkrim Ghallab appartient à la première génération des écrivains marocains et arabes, eu égard à sa stature et à ses rôles avant-gardistes au sein de l’école du mouvement national, à son militantisme politique et à son œuvre. Politiquement engagé, cet éminent homme de lettres est un fervent patriotique et défenseur de premier ordre des causes nationales dès l’aube du mouvement national en tant que militant, intellectuel et journaliste à la fois. Il a à son actif un grand nombre d’écritures qui ont enrichi la bibliothèque arabe, dont des articles de presse, des points de vue et des analyses ainsi que des romans, des nouvelles et des biographies. Il s’est distingué aussi par ses recherches, ses études critiques sur l’Islam et le Coran et dans les domaines de la linguistique et de la pensée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *