Assilah: Les conseillers portent leurs regards vers les activités économiques

Assilah: Les conseillers portent leurs regards vers les activités économiques

Présidée par Mohamed Benaïssa, président du conseil municipal, cette session qui s’est déroulée au nouveau siège de la Bibliothèque municipale a connu la présence d’un grand public dont une partie est restée à l’extérieur et a suivi les travaux de cette séance par les fenêtres. Ce qui a fait régner lors de cette rencontre une ambiance de précampagne et par moments houleuse. En programmant la convention-cadre portant sur la création d’une zone d’activités économiques comme deuxième point inscrit à l’ordre du jour, ce projet tant attendu par les Zaïlachis semble enfin sortir du tiroir. Il a été, selon Benaïssa, annoncé en 2002. Le président du conseil municipal affirme que le projet de la zone d’activités économiques sera réalisé grâce à une convention signée entre le ministère des finances, la wilaya de Tanger-Tétouan, l’Agence pour la promotion et le développement des provinces du Nord et la commune urbaine d’Assilah. D’un coût global de 140 millions DH, ce projet sera construit sur une superficie estimée à près de 57 ha. La réalisation de la zone sera financée par les partenaires signataires de cette convention ainsi que les acteurs financiers et économiques contribuant à la création de ce projet. L’agence est engagée à y accorder une somme de 40 millions DH. Le terrain destiné à accueillir toutes les activités prévues dans le cadre de la réalisation du projet de la zone d’activités économiques sera octroyé par la commune urbaine d’Assilah. Ce projet est composé d’une zone industrielle non polluante et une pépinière de très petites entreprises, notamment artisanales. Il prévoit aussi de comporter entre autres un complexe d’équipement commercial et un espace dédié à la formation. Les conseillers communaux tiennent lors de cette séance à souligner l’importance de la création de cette zone, qui se situe dans le périmètre urbain et donne sur la route nationale RN1 reliant Tanger à Rabat. Par ailleurs Mohamed Ghaylan affirme que la réalisation de ce projet permettra le développement socio-économique de la ville, mais il propose de consacrer 5% du budget dédié à ce grand projet, pour doter le port d’Assilah d’une véritable infrastructure. De son côté, le conseiller Mohamed Atik Gourma qui fait part que la ville ne compte qu’un seul centre de formation, à savoir l’école hôtelière, suggère l’agrandissement de l’espace dédié à la formation qui ne dépasse pas 4.500 m2 dans le cadre de la réalisation de cette zone. Quant à Zoubeir Bensaïdoun, conseiller représentant l’opposition, il précise que la présentation de ce projet à l’approche du prochain scrutin communal constitue une précampagne lancée par le président du conseil municipal d’Assilah. Il ajoute que cela rappelle le projet de la Marina, annoncé en grande pompe à l’approche des communales 2003 et qui n’a jamais été concrétisé. Ce deuxième point inscrit à l’ordre du jour a été approuvé à l’unanimité par les conseillers présents à cette session extraordinaire..

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *