Assilah : un moussem très animé

Assilah : un moussem très animé

Le coup d’envoi du 32ème Moussem culturel international d’Assilah a été donné samedi 10 juillet. Cet événement culturel et artistique de grande envergure connaît la participation de 500 personnalités notamment des politiciens, des hommes d’Etat, des penseurs et des créateurs de différentes nationalités. Cette cérémonie d’ouverture a été marquée par le lancement des travaux du premier colloque sur «Les énergies renouvelables : un bond pour le développement humain», organisé dans le cadre de la 25ème session de l’Université Al Moutamid Ibn Abbad. «Nous jugeons ce thème d’autant plus important qu’il est intimement lié aux questions d’environnement, qui ne constituent plus de simples préoccupations théoriques abstraites, mais elles s’imposent désormais comme autant de défis majeurs qui interpellent la communauté internationale, voire l’humanité toutEe entière, au vu de la dégradation accélérée et des dérèglements des écosystèmes, et au regard de l’exploitation abusive des ressources naturelles», indique SM le Roi Mohammed VI dans un message adressé aux participants de ce colloque et dont la lecture a été donnée par le conseiller du Souverain, Mohamed Moatassim. Organisée en grande pompe, cette séance inaugurale s’est distinguée par la présence de plusieurs membres du gouvernement et du corps diplomatique accrédité au Maroc. «Nous nous retrouvons ici, au même endroit, ensemble, comme il y a 32 ans, où pour la première fois, nous lancions notre Moussem, dans des conditions bien différentes», a souligné Mohamed Benaissa, secrétaire général de la Fondation Forum d’Assilah, organisatrice du moussem. Les organisateurs ont choisi, cette année, les Emirats Arabes Unis (EAU) comme invité d’honneur de ce moussem. «Cela nous permettra de mieux apprécier les aspects lumineux de la renaissance que ce pays connaît actuellement, à travers ses activités culturelles, intellectuelles et scientifiques, ainsi que par des expositions artistiques et autres projets de développement qui apporteront un surcroît de charme à cette édition», a expliqué M. Benaissa. Outre les énergies renouvelables, les participants à cette manifestation débattront d’une série de thèmes, s’inscrivant dans le cadre de la 25ème session de l’Université Al Moutamid Ibn Abbad. Ces thèmes porteront notamment sur «L’art contemporain à la lumière de la crise économique mondiale», «Architecture verte : histoire et perspectives», «Dialogue des cultures arabes : réalités et aspirations», «Mohamed Abed Al-Jabri : la raison absente », «La diplomatie et la culture» et «Le mouvement littéraire contemporain aux EAU». Le programme de ce moussem comporte aussi des expositions, des peintures murales, des ateliers de gravure et de peinture, un défilé de mode ainsi que des ateliers d’écriture et de peinture pour enfants. En plus de la projection de courts métrages et de documentaires, cette manifestation comporte des soirées qui seront animées entre autres par la chanteuse Vidya Shah (Inde), le guitariste espagnol Miguel Trapaga, l’ensemble chefchaounais Hadra de Rhoum El Bakkalil, le jeune musicien marocain Driss El Maloumi ainsi que le trio Khoury Nawazen (Jordanie).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *