Assilah : Une convention pour réhabiliter la décharge publique

Assilah : Une convention pour réhabiliter la décharge publique

Située à la périphérie de la ville, cette décharge sauvage est la source de la pollution; les zones avoisinantes, en particulier, sont les plus affectées. Sa réhabilitation, qui s’inscrit dans le cadre du Programme national des déchets ménagers (PNDM), sera réalisée grâce à une convention de partenariat et de coopération entre la direction générale des collectivités locales, le secrétariat d’Etat chargé de l’eau et de l’environnement, la commune urbaine de Tanger et la municipalité d’Assilah. Cette opération- qui revêt une grande importance- a été l’un des deux points inscrits à l’ordre du jour de la session extraordinaire du conseil municipal dont les travaux ont eu lieu dernièrement. Elle est l’un des volets faisant l’objet de la convention, qui porte sur la réhabilitation des deux décharges publiques d’Assilah et de Tanger. Le coût global de ce projet est estimé à quelque 8 millions DH, financé en totalité par le secrétariat d’Etat chargé de l’eau et de l’environnement. Cette opération a pour objectif «de développer la méthode de gestion des déchets ménagers et l’amélioration de son impact environnemental et social», selon cette convention de partenariat et de coopération.
Par ailleurs, ladite convention confirme la volonté des quatre partenaires signataires de réaliser une décharge contrôlée répondant aux normes et règles relatives à la protection de l’environnement. Le secrétariat d’Etat chargé de l’eau et de l’environnement s’est engagé à financer le projet de réhabilitation de la décharge publique d’Assilah pour une enveloppe budgétaire de l’ordre de 3 millions DH. Alors que les 5 millions restants seront destinés au financement de celle de Tanger. S’étendant sur une superficie de près de 6 ha, l’actuelle décharge d’Assilah se trouve sur le site réservé pour abriter la future zone d’activités économiques. L’étude préalable aux travaux de réhabilitation est actuellement en cours de réalisation dans le cadre du programme de gestion et de protection de l’environnement, réalisée en partenariat avec le secrétariat d’Etat chargé de l’eau et de l’environnement et l’Agence de la coopération technique allemande (GIZ). Les résultats de cette étude approfondie permettront de définir le cahier des charges relatif à l’appel d’offres pour la réalisation des travaux de réhabilitation de cette décharge. Un plan d’action sera mené dans ce cadre pour l’amélioration des conditions de travail des exploitants de ce site. La commune urbaine d’Assilah est engagée dans la protection de l’infrastructure de base et des équipements de la décharge.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *