Beni Mellal : Des investissements de 431 MDH prévus par la RADEET

Des investissements de 431 millions de dirhams sont prévus durant la période 2009-2013 par la Régie autonome intercommunale de distribution d’eau et d’électricité de Tadla (RADEET) dans les secteurs de l’eau potable et l’assainissement liquide. Sur ce montant, 259 MDH iront à la mise à niveau du secteur de l’assainissement liquide et à la sécurisation des ouvrages existants pour une alimentation convenable et continue de la population en eau potable, selon des chiffres publiés lors du conseil d’administration de la RADEET, tenu récemment à Beni Mellal sous la présidence du wali de la région de Tadla-Azilal, gouverneur de la province, Mohamed Dardouri. En assainissement liquide, les principaux projets prévus portent sur la construction de trois collecteurs à la station d’épuration de Beni Mellal et la réhabilitation et renouvellement du réseau d’assainissement liquide pour une enveloppe globale de 123 MDH. Le programme prévoit aussi la mise à niveau et l’extension du réseau de traitement tertiaire de la station d’épuration (67 MDH) et l’extension de réseaux et généralisation de raccordements individuels pour un montant de 49 MDH. En matière d’eau potable, la RADEET a programmé notamment la mise en place de 6 stations de pompage pour un coût global de 10 MDH, la construction de 7 réservoirs de stockage de capacité 7800 m3 pour 15 MDH et la construction d’ouvrages de transport (25 MDH). Il sera également procédé à l’acquisition de moyens d’exploitation pour 27 MDH, au renouvellement et renforcement du réseau d’alimentation (22 MDH) et à l’extension de réseaux et généralisation de raccordements individuels pour un coût global de 67 MDH. Pour le directeur général de la RADEET, ces projets visent à accompagner le développement socio-économique de la ville puisque le secteur est fortement lié aux préoccupations sanitaires des habitants de la ville et à la préservation de l’environnement. M. Dardouri a, également, salué l’amélioration des performances techniques et financières de la régie, soulignant les efforts d’anticipation de besoins menés par la Régie et surtout la concrétisation de plusieurs chantiers structurants dans les domaines de l’eau potable et l’assainissement liquide. Dans leurs interventions, les membres du conseil se sont réjouis du redressement de la situation financière de la RADEET, ce qui permis à cette dernière, ont-ils fait remarquer, d’amorcer avec quiétude la réalisation de ces programmes d’actions d’ambitieux, mais indispensables en phase avec le développement socio-économique que connaît la province.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *