Beni Mellal : Des mesures pour doper la production de la betterave

Beni Mellal : Des mesures pour doper la production de la betterave

Dans le but d’adopter une série de mesures pour développer la filière, au titre de la campagne 2007-2008, les services de l’agriculture à Tadla envisagent la mise en œuvre d’un programme d’extension de la culture de la betterave sur une superficie de 12.000 ha.
A ce propos, le comité technique régional du sucre du Tadla a organisé une journée d’information au profit des producteurs et des coopératives, en collaboration avec l’Office régional de la mise en valeur agricole et la Suta (compagnie sucrerie de Tadla), au cours de laquelle des mesures ont été prises.
Dans le dessein d’encourager la culture de la betterave, les services concernés ont misé sur l’attribution d’une prime semi précoce, d’une dotation des analyses du sol et l’octroi d’avance en numéraire.
11.000 ha seront cultivés dans la zone d’action de l’Office et le reste sera réalisé dans la région relevant de la délégation de le l’agriculture. Brahim Ezzahri de l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II, au sujet du traitement phytosanitaire de la betterave à sucre, a affirmé que la réussite dépend d’une meilleure connaissance de ses «ennemis » et de l’utilisation adéquate des moyens de lutte.
A propos de ces derniers, Boucaidi Ali de l’Office a insisté sur trois genres de lutte, au niveau anti-parasitaire, à savoir la lutte mécanique, de la culture et du moyen chimique. Il a ajouté que, pour réussir les différents moyens de lutte, d’autres facteurs doivent être assurés comme la diversité et la disponibilité des insecticides, l’émission d’avis de traitement en temps opportun. Notons que la région de Tadla-Azilal assure 28% de la production nationale de la betterave à sucre.
Le programme de la journée d’information a été marqué par d’autres exposés où différents intervenants ont mis l’accent sur la protection de la filière par l’octroi davantage de soutien aux producteurs.

DNCR à Beni Mellal Saïd Frix

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *